L’État officialise son soutien aux E2C

Muriel PÉNICAUD, Ministre du Travail, et Jean-Marie MARX, Haut-Commissaire aux compétences et à l’inclusion par l’emploi, ont signé une convention de partenariat avec le Réseau E2C France (Ecoles de la deuxième chance) dans le cadre du Plan d’Investissement dans les Compétences. Cette signature a eu lieu à la suite de la visite d’Alméa Formations Interpro de la Marne à Châlons-en Champagne, ce vendredi 30 novembre 2018. Alméa est l’organisme gestionnaire du CFA Interpro de la Marne et de l’E2C en Champagne Ardenne.

Signature de la convention de partenariat entre Reseau E2C et Etat
Signature de la convention de partenariat entre Reseau E2C et Etat. Deg. à d. : Alexandre SCHAJER, Président du Réseau E2C Franc ; Muriel PÉNICAUD, Ministre du Travail, et Jean-Marie MARX, Haut-Commissaire aux compétences et à l’inclusion par l’emploi.

Développement des E2C dans le cadre du Plan d’Investissement des Compétences (PIC)

Le dispositif E2C est un acteur incontournable pour l’inclusion des jeunes sans qualification ni emploi, en s’appuyant sur un triptyque basé sur l’acquisition de compétences, l’expérience en entreprise et l’accompagnement à l’inclusion. Ses résultats positifs, cités en exemple dans plusieurs études et rapports institutionnels, ont conduit à des propositions de développement dans le cadre du Grand Plan d’Investissement 2018-2022 du Gouvernement.

Lors des 20 ans du dispositif E2C, organisé en juin dernier, la ministre du Travail a annoncé le soutien du gouvernement pour accompagner le développement des E2C. Cette annonce sera officialisée le vendredi 30 novembre avec la signature d’une convention de financement se déclinant en 3 axes :

  • le financement de nouveaux parcours entre 2019 et 2022 ;
  • un soutien à la mise en oeuvre de l’Approche par compétences ;
  • et à l’ingénierie des Systèmes d’Information du Réseau E2C France.

Pour Alexandre SCHAJER, Président du Réseau E2C France : « La signature de cette convention entre le gouvernement et le Réseau E2C France, qui s’inscrit pleinement dans les objectifs du plan d’Investissement dans les Compétences (PIC), prévoit un renforcement quantitatif et qualitatif du dispositif pour une intégration dans le monde des métiers des jeunes en difficulté. Avec leur approche pédagogique par les compétences, la pratique de l’alternance et l’accompagnement post parcours, les E2C sont aujourd’hui un complément des efforts de l’enseignement initial sur les décrocheurs, une passerelle vers les contrats de travail en alternance et un outil des politiques publiques de réinsertion des jeunes sans emploi et sans qualification. »

Rencontre avec des jeunes bénéficiant de l’apprentissage et de l’alternance

La journée du 30 novembre a permis aux représentants du gouvernement de rencontrer des apprentis du CFA Interpro de la Marne, ainsi que des jeunes en parcours à l’E2C en Champagne-Ardenne. Les temps forts de cette journée sont les suivants :

  • visite du centre Alméa Formations Interpro 51 et échanges avec des apprentis au sein des laboratoires alimentaires et des ateliers mécaniques. Alméa est le 1er centre de formation en alternance de la Région Grand Est ;
  • visite de l’E2C en Champagne-Ardenne avec découverte de différents ateliers et échanges avec des stagiaires en parcours ;
  • signature de la convention entre les représentants du gouvernement et Alexandre SCHAJER, Président du Réseau E2C France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.