Mise en page des articles

Pour la mise en page des articles, La RSG applique la norme ISO 215 : 1986, à laquelle vous pouvez vous reporter. Il convient donc de fournir les éléments suivants :

Préparation du texte

La mise en forme du texte doit suivre ces règles :

  • une première page de garde avec le titre de l’article et sous-titre si nécessaire, le nom de l’auteur, ses fonctions et son pays
  • une première page avec ses coordonnées (adresses postales personnelle et professionnelle, téléphone, adresse électronique…) ;
  • une page le résumé, les titres et mots-clés en français, anglais (britannique) et espagnol (castillan) ;
  • le corps du texte doit être dactylographié sur papier ordinaire A4, en recto d’un papier blanc paginé, caractère Times 12, en interligne 1,2, marge 2,5 cm (haut, bas, droite, gauche) ;
  • la numérotation des titres se fait en chiffres arabes selon un système à trois niveaux maximum ;
  • les paragraphes, justifiés, ne sont pas séparés et débutent en tête de ligne sans tabulation ;
  • les notes, dont l’usage sera modéré, doivent figurer en bas de chaque page dans l’ordre 1, 2, 3, etc., au caractère Times 10 et être appelées dans le texte par leur numéro ;
  • les schémas, graphiques et tableaux doivent être numérotés, comporter un titre et la référence à une source si nécessaire ;
  • la bibliographie, classée par ordre alphabétique, doit être présentée suivant la norme ISO 690 : 2021, dont vous trouverez un manuel de présentation.

Le mode équation dans Word  peut être utilisé pour les équations, comme dans cet exemple :

Exemple de bonne utilisation dans l’encadré bleu.

Ne pas utiliser le mode équation, a contrario, pour du texte courant dans l’article :

Exemple de mauvaise utilisation. Les caractères italiques et indice italique auraient dû être saisis en tant que texte et non avec le mode équation de Word.

Noms, signes et bibliographie

Citations des noms d’auteur dans le corps du texte avec ou sans parenthèses

Une particularité de notre revue, afin de limiter les risques de confusions d’homonymie, et par courtoisie, notamment, nous exigeons que pour tout auteur cité, son nom soit précédé au minimum, de l’abréviation de son prénom : exemple : Ph. Naszályi (capitale et minuscules) ou Philippe Naszályi, à l’exclusion de toute autre graphie.

Dans le texte, les noms propres sont écrits selon la forme usuelle française à savoir : première lettre en capitale, le corps du nom en minuscule aussi bien dans le texte de l’article que dans la bibliographie :

  • Exemple : Gravier – Pour éviter les risques de confusion tous les noms propres d’auteur cités dans les textes doivent être précédés au moins de l’initiale du prénom suivi d’un point.
  • Exemple : (P. Gravier) au lieu de (Gravier) et comme il s’appelait (Jean-Pierre Gravier), cela deviendrait (J.-P. Gravier) mais avec un risque de confusion avec un Jean-Paul Gravier d’où notre préférence pour l’usage intégral du prénom.

Les noms propres comportant une particule nobiliaire sont classés selon les règles grammaticales classiques de la langue française. Rappelons l’essentiel : “LA ROCHEFOUCAULT François de” et il sera classé à L, “du Bellay, Joachim” et il sera classé à d… Par opposition aux noms précédés du De (article défini, d’origine germanique ou flamande) qui porte une majuscule et se classe à D : De Groot, Bob…

Les sigles

Les sigles sont inscrits exclusivement en lettres capitales et doivent, quelle que soit la nature de ceux-ci, être explicités une fois au moins dans le texte ou les notes.

La bibliographie

La bibliographie, classée par ordre alphabétique, doit être présentée suivant la norme ISO 690 : 2021, dont vous trouverez un manuel de présentation.

Les noms cités doivent tous être repris dans la Bibliographie qui se présentera ainsi :

  • Exemple pour un article avec un auteur
    ESTARAGUE Justine, « L’appel à l’humour en persuasion : de la définition de l’humour aux moyens de le mettre en œuvre », La Revue des Sciences de Gestion, 2023/6-7 (N° 325-326), p. 15-26. URL : https://www.cairn.info/revue-des-sciences-de-gestion-2023-6-page-15.htm]
  • Exemple pour un article avec plusieurs auteurs
    BRODIN Oliviane, TOTI Jean-François, « Les détournements publicitaires militants. Quels sont les effets de l’indignation morale sur la cause défendue, l’Organisation Non Gouvernementale (ONG) impliquée et la marque objet du détournement ? », La Revue des Sciences de Gestion, 2023/6-7 (N° 325-326), p. 27-37. URL : https://www.cairn.info/revue-des-sciences-de-gestion-2023-6-page-27.htm
  • Exemple pour un ouvrage
    CARTIER Jean-Baptiste, NASZÁLYI Philippe, PIGÉ Benoît, « Organisations de l’économie sociale et solidaire : quelle théorie de la gouvernance ? », dans : Emmanuel Bayle éd., Management des entreprises de l’économie sociale et solidaire. Identités plurielles et spécificités. Louvain-la-Neuve, De Boeck Supérieur, « Méthodes & Recherches », 2012, p. 41-63. DOI : 10.3917/dbu.bayle.2012.01.0041. URL : https://www.cairn.info/management-des-entreprises-de-l-economie-sociale-e–9782804170912-page-41.htm

Toutes les propositions d’articles qui ne respecteront pas ces consignes ne seront pas prises en compte et seront rejetées.

Première revue francophone de management – Revue gestion REVUE GESTION Revues de Gestion