Archives de catégorie : Dernier n° de LaRSG

N°320 – Mundus universus exercet histrioniam

Philippe Naszályi

Qu’il me soit permis de commencer cet éditorial d’un numéro qui traite notamment de finance par ce vers de Pétrone qui me revient très souvent à l’esprit depuis mes humanités, il y a de cela plus d’un demi-siècle. « Le monde entier joue une vaste comédie », en est la traduction classique, même si le mot histrioniam, doive, à mon sens, se traduire par un terme plus fort que « comédie », plutôt par « farce » grossière voire caricature, et cela dans l’esprit du théâtre latin et celui de Pétrone et son Satyricon.

par Philippe Naszályi – Directeur de La RSG

consulter sommaire

C’est en effet, le retour depuis peu et de nouveau, de la crainte du jugement des agences de notation, au moment où la peur de l’inflation ressurgit sur les marchés et induit des politiques déflationnistes. L’histoire nous a pourtant appris leurs effets délétères pour les peuples et les économies. Tout cela ne peut que nous replonger dans ces farces politiciennes qui ne sont même plus drôles tant elles sont morbides ! Les principules qui nous dirigent depuis quelques années, plus affidés que jamais aux intérêts financiers, tremblent devant ces pauvres censeurs que sont ces agences qui, pourtant, et l’histoire une fois encore nous le rappelle, ne pressentent jamais rien, ne comprennent qu’après toutes les crises, les causes qu’elles n’ont ni vues, ni analysées, ni anticipées. Comme Marx le disait déjà : « L’histoire ne se répète pas, ou alors seulement la deuxième fois en farce ! »

Nous y sommes donc et ces maîtres du moment s’ils n’ont « rien appris » ont en revanche « tout oublié » pour se différencier de la célèbre formule de Talleyrand. « Tout oublié », c’est bien le plus grave pour des experts auto-proclamés et des gouvernants à la dérive.

Il faut dire que ces castes aux affaires sont quasiment interchangeables. Il est amusant de recevoir les doctes leçons de gestion du Premier président de la Cour des Comptes qui fut, il y a peu, un médiocre ministre de l’économie et des finances avec pour collègue Jérôme Cahuzac. Il faut se pincer pour ne pas rire, si cela se peut encore, pour considérer les avis de constitutionalité sur nos libertés en période de Covid ou sur la réforme des retraites de deux anciens Premiers ministres siégeant au Conseil constitutionnel. L’un est expérimenté d’un passage devant la Cour de justice de la République dans une terrible affaire de morts, et l’autre, un repris de justice condamné à 14 mois de prison avec sursis « pour prise illégale d’intérêt ».

Et pourtant, la situation pour les organisations que sont les entreprises comme les structures sans but lucratif qui pallient les tares et échecs du système économique, ne devrait pas prêter à rire tant les temps semblent incertains et les dangers de déflagration, y compris en Europe, bien réels.

C’est d’ailleurs dans cet esprit que nous avons tenus à présenter en ouverture de ce numéro, un article qui nous rappelle que la guerre d’Ukraine, certes d’abord favorable aux intérêts états-uniens, a aussi un effet sur les marchés financiers de nos partenaires européens, jadis situés derrière le Rideau de Fer, les PECO (page 11). Le premier dossier : « information et finance » découle tout naturellement de cette problématique qui trouve aussi son illustration dans cette autre approche de la finance qu’est « la comptabilité ».

Compte tenu des risques importants qui pèsent sur la stabilité macro financière mondiale, les pays doivent faire tout leur possible pour renforcer le dialogue afin de résoudre diplomatiquement les tensions géopolitiques et prévenir la fragmentation économique et financière, telle est la sage conclusion du Rapport sur la Stabilité financière du Monde, établi par le FMI en avril*.

Nous ne pouvons, à l’échelle de la gestion, que souhaiter que la « vaste comédie » à laquelle nous assistons retrouve la sagesse de « se corriger par le rire » « castigat ridendo mores » plutôt que de sombrer dans la tragédie qui pourrait s’en suivre !

* https://www.imf.org/fr/Publications/GFSR/Issues/2023/04/11/global-financial-stability-report-april-2023.