Mise en page des articles

Il convient de se reporter aux exigences de la norme ISO 214 : 1976, que La RSG applique. Préparation des éléments à fournir :

Il convient donc de fournir les éléments suivants : 

  • Préparation du texte

La mise en forme du texte doit suivre ces règles :

  • une page numéroté comporte 3060 caractères, soit 34 lignes de 90 signes ;
  • une première page de garde avec le titre de l’article et sous-titre si nécessaire, le nom de l’auteur, ses fonctions et ses coordonnées (adresses postales personnelle et professionnelle, téléphone, adresse électronique) ;
  • une page avec le titre de l’article et sous-titre si nécessaire, le nom de l’auteur, ses fonctions, les analyses et les titres, mots clés en français, anglais et espagnol ;
  • une page avec le titre de l’article, entièrement anonyme, avec le texte de la proposition ;
  • le corps du texte doit être dactylographié sur papier ordinaire A4, en recto d’un papier blanc paginé, caractère Times 12, en interligne 1,5, marge 2,5 cm (haut, bas, droite, gauche) ;
  • la numérotation des titres se fait en chiffres arabes selon un système à trois niveaux maximum ;
  • les paragraphes, justifiés, ne sont pas séparés et débutent en tête de ligne sans tabulation ;
  • les notes, dont l’usage sera modéré, doivent figurer en bas de chaque page dans l’ordre 1, 2, 3, etc., au caractère Times 10 et être appelées dans le texte par leur numéro ;
  • les schémas, graphiques et tableaux doivent être numérotés, comporter un titre et la référence à une source si nécessaire ;
  • la bibliographie, classée par ordre alphabétique, doit être présentée suivant la norme ISO 690-2010 à compléter utilement par les normes AFNOR NF Z 41-006, AFNOR NF Z 44-005 et AFNOR NF Z 44-005-2 que vous pouvez consulter utilement sur internet ;
  • citations des noms d’auteur dans le corps du texte avec ou sans parenthèses : Une particularité de notre revue, afin de limiter les risques de confusions d’homonymie, et par courtoisie, notamment, nous exigeons que pour tout auteur cité, son nom soit précédé au minimum, de l’abréviation de son prénom : exemple : Ph. Naszályi (capitale et minuscules) ou Philippe Naszályi, à l’exclusion de toute autre graphie.

Les noms cités doivent tous être repris dans la Bibliographie qui se présentera ainsi :

Pour un ouvrage

Nom de l’auteur1 Prénom, Nom de l’auteur2 Prénom2. Titre de l’ouvrage. Tomaison. Édition. Lieu d’édition : Éditeur commercial, année de publication, nombre de pages. (Titre de la Collection, n° de la collection). ISBN (facultatif).
[Exemple : GUIMELLI Christian. Structures et transformations des représentations sociales. Neuchâtel, Switzerland : Delachaux et Niestlé, 1994, 277 p. ISBN 2603009451.]

Pour un article

Nom de l’auteur1 Prénom, Nom de l’auteur2 Prénom2. Titre de l’article. Titre du périodique, année de publication, volume, numéro, pagination. ISSN (facultatif).
[Exemple : Mayrhofer Ulrike, Walser-Luchesi Agnès. Les effets de l’introduction de l’Euro sur la fixation des prix : une analyse du marché automobile. La Revue des Sciences de Gestion — direction et gestion des entreprises, 2005, n° 214- 215, p. 45-53. ISSN 1160-7742.].
Les noms propres sont écrits selon la forme usuelle française à savoir : première lettre en capitale, le corps du nom en minuscule aussi bien dans le texte de l’article que dans la bibliographie :
Exemple : Gravier – Pour éviter les risques de confusion tous les noms propres d’auteur cités dans les textes doivent être précédés au moins de l’initiale du prénom suivi d’un point.
Exemple : (P. Gravier) au lieu de (Gravier) et comme il s’appelait (Jean-Pierre Gravier), cela deviendrait (J.-P. Gravier) mais avec un risque de confusion avec un Jean-Paul Gravier d’où notre préférence pour la mise complète du prénom.
– Les noms propres comportant une particule nobiliaire sont classés selon les règles grammaticales classiques de la langue française. Rappelons l’essentiel :
La Rochefoucauld, François de et il sera classé à L du Bellay, Joachim et il sera classé à d… Par opposition aux noms précédés du De (article défini, d’origine germanique ou flamande) qui porte une majuscule et se classe à D : De Groot, Bob…
– Les sigles sont inscrits exclusivement en lettres capitales et doivent, quelle que soit la nature de ceux-ci, être explicités une fois au moins dans le texte ou les notes.

Toutes les propositions d’articles qui ne respecteront pas ces consignes ne seront pas prises en compte et seront automatiquement rejetés.