Archives par mot-clé : AMBA

Association of MBAs Accreditation | AMBA

Le Programme Grande Ecole de l’INSEEC couronné par l’association internationale AMBA

Par un courrier du 24 janvier dernier, l’International Accreditation Advisory Board de l’Association of MBA’s (AMBA) a décerné officiellement son prestigieux label au Programme Grande Ecole de l’INSEEC, pour une durée de 3 ans.

Le Programme Grande Ecole de l’INSEEC reconnu

Cette excellente nouvelle confirme la progression et la dynamique de l’INSEEC BS qui lui ont permis de satisfaire aux standards académiques internationaux les plus exigeants. En effet, l’INSEEC BS entre ainsi dans le cercle restreint des 10 établissements français en Management dont le programme Grande Ecole est accrédité par l’AMBA. Dans le monde, seules 2% des Business Schools ont déjà obtenu ce label international.

Le rapport d’accréditation a notamment salué :

  • la localisation des campus et la qualité des infrastructures
  • l’excellence et la diversité du corps professoral
  • les performances du centre de recherche
  • la professionnalisation des étudiants et la qualité du réseau des partenaires et anciens
  • le dynamisme et le potentiel d’innovation et de créativité de l’école

« L’AMBA a souligné des innovations pédagogiques récentes et particulièrement originales comme le Challenge Stratégie 360 ou le Programme Start-up Factory délivré sur les campus de Genève et San Francisco » se réjouit Catherine Lespine, Présidente du Groupe INSEEC.

Pour sa part, Rémy CHALLE, Directeur de l’INSEEC Business School, tient à souligner que « le travail fourni par les équipes pour l’obtention de cette accréditation se révèle un véritable levier managérial et permet de disposer d’indicateurs de qualité de formation très pertinents ».

Programme Grande Ecole de l'INSEEC

Télécom Ecole de Management est accréditée AACSB pour 5 ans

Télécom Ecole de Management vient d’être accréditée par l’AACSB (Association to Advance Collegiate Schools of Business) pour une durée de 5 ans. Il s’agit de la deuxième accréditation internationale obtenue par l’école en l’espace d’un an, après l’AMBA en 2011. En France, Télécom Ecole de Management est le premier établissement public d’enseignement supérieur à obtenir deux grandes accréditations internationales. Elle fait désormais partie des 14 business schools françaises doublement accréditées AACSB et AMBA : Audencia Nantes, Bordeaux EM, EDHEC, EM Lyon, ESCP Europe, Euromed Marseille, Grenoble EM, Groupe Sup de Co Montpellier, HEC, INSEAD, Reims Management School, Rouen Business School, Toulouse Business School et Télécom Ecole de Management.

Le positionnement original de l’école salué par l’AACSB

L’AACSB labellise la stratégie de Télécom Ecole de Management et la qualité de ses formations. Les auditeurs ont également souligné la pertinence du positionnement de l’école basé sur la double expertise en management et technologies. Cette originalité reprise dans la signature de l’école, Managing Through Technology, distingue Télécom Ecole de Management sur le marché standardisé des business schools.

Un établissement public parmi les 650 meilleures business schools du monde

En France, Télécom Ecole de Management est le premier établissement public d’enseignement supérieur à obtenir deux grandes accréditations internationales, l’AACSB et l’AMBA. « Il existe environ 12 000 busines schools dans le monde. Nous sommes fiers de faire partie des 650 meilleures
d’entre elles, accréditées par l’AACSB
, affirme Denis Lapert, directeur de Télécom Ecole de Management. Cela démontre que l’on peut conjuguer l’idée de service public, avec les exigences de la compétitivité internationale ». La mission de service public de Télécom Ecole de Management se matérialise par un modèle social performant avec 38% d’étudiants boursiers (51% en 1re année), un budget élevé de 14 000 euros investi sur chaque étudiant et un taux d’encadrement serré d’un professeur permanent pour 16 étudiants. L’école propose également la scolarité la moins chère parmi les business schools françaises : 5 000
euros par an à partir de la rentrée prochaine.

L’AACSB : un nouveau levier stratégique pour Télécom Ecole de Management

Avec l’AACSB et l’AMBA, Télécom Ecole de Management conforte sa place parmi les meilleures business schools françaises. L’AACSB offre à l’école une visibilité supplémentaire pour attirer davantage d’étudiants et professeurs internationaux de haut niveau, et développer ses alliances avec des universités prestigieuses. « Nous allons renforcer notre présence dans les grands clusters technologiques aux Etats-Unis, en Inde et en Scandinavie pour travailler sur deux axes : la création de valeur dans l’économie numérique et la réflexion critique sur la société de l’information. Nous privilégierons la qualité des partenaires plutôt que la quantité », affirme Denis Lapert.

L’AACSB apporte à Télécom Ecole de Management un soutien pour le lancement de ses nouvelles formations en 2012 : le Bachelor « Management and IT », l’Executive MBA « Leading Innovation in a Digital World » et le PhD (doctorat international) « ITEMAR – International Technologies and Management Research ».

L’AACSB permet à Télécom Ecole de Management de postuler à l’entrée du prestigieux classement du Financial Times des meilleurs masters en management.

Figurer parmi les 30 meilleures business schools européennes en 2016

Depuis la fusion de l’Institut Télécom et du Groupe des Ecoles des Mines le 1er mars 2012, Télécom Ecole de Management est la business school de l’Institut Mines-Télécom*, premier groupe d’école d’ingénieurs de France avec 144 millions d’euros de budget, 12 000 étudiants et 1500 enseignants-chercheurs.

Dans le cadre de son plan stratégique 2016, l’école vise le top 30 européen.

L’Institut Mines-Télécom regroupe les 4 écoles de l’Institut Télécom (Bretagne, Télécom Ecole de Management, Télécom ParisTech, Télécom SudParis ) et les 6 écoles des Mines sous tutelle du ministère de l’économie, des finances et de l’industrie (Albi, Alès, Douai, Paris, Nantes et Saint-Etienne ), soit 10 écoles d’ingénieurs et de management. Le groupe comprend également les deux filiales Eurecom et Télécom Lille 1 et compte l’Ecole des Mines de Nancy en tant que partenaire stratégique. Enfin, l’Institut Mines-Télécom a un réseau de 10 écoles associées : ENSEEIHT, Enseirb-Matmeca, ENSG, ENSIIE, ESIAL, ESIGELEC, IFMA, Sup’com Tunis, Télécom Physique Strasbourg, Télécom
Saint-Etienne.

www.telecom-em.eu

Télécom Ecole de Management (ex-INT Mgt) : les moyens de ses ambitions

Télécom Ecole de Management (TEM) a formalisé un plan stratégique ambitieux. Placée aujourd’hui parmi les 8 meilleures écoles de commerce de France et très appréciée des DRH, TEM entend conquérir les trois accréditations internationales (EQUIS, AACSB, AMBA) et figurer parmi les 50 meilleures Business Schools européennes d’ici 2012. A cette échéance, l’école comptera 1 300 étudiants, soit une croissance de 50 % en 3 ans. TEM s’est donné les moyens de ses ambitions en modifiant sa gouvernance, son organisation interne et son business model. L’école souhaite grandir en conservant ses singularités : statut public, engagement social et forte empreinte des TIC (technologies de l’information et de la communication) dans ses enseignements.

Grandir tout en conservant sa vocation sociale et son expertise dans les TIC

TEM est une école originale dans l’univers des écoles de commerce. Publique, elle défend des valeurs de diversité et d’ouverture sociale. Elle propose les frais de scolarité les plus accessibles du marché : 2 500 euros par an, contre 6 500 euros par an en moyenne pour ses concurrentes. Elle distribue un grand nombre d’aides sociales et dispose d’une capacité exceptionnelle de 700 logements. L’autre particularité de TEM est de placer les TIC au cœur de ses enseignements de gestion et de management grâce à ses interactions avec son école sœur, Télécom SudParis, grande école d’ingénieurs dont elle partage le campus. Cela donne aux diplômés de TEM une véritable double culture « ingénieur-manager » très appréciée des entreprises. TEM souhaite grandir en conservant sa singularité et en capitalisant sur celle-ci.

Un nouveau business model

Gouvernance revue. TEM continuera à partager son campus avec Télécom SudParis pour développer des projets pédagogiques communs : formations, soutien à l’entreprenariat, etc. Mais elle se dote de services dédiés et gérera directement ses départements d’enseignements et de recherche.

Augmentation des ressources propres. A dotation constante de l’Etat, TEM augmentera son budget en développant ses ressources propres. Elles comptent actuellement pour 30 % du budget de l’école et atteindront 50 % en 2012. Pour cela, TEM a actionné quatre grands leviers :

  1. Augmentation des droits de scolarité du programme Grande Ecole. TEM va augmenter ses droits de scolarité, qui devraient passer jusqu’en 2012 deux paliers supplémentaires, « sans que
    les frais de scolarité ne deviennent une barrière à l’entrée de l’école 
    » précise Denis Lapert, son directeur.
  2. Croissance de la taille des promotions de 50 %. TEM forme aujourd’hui des promotions d’environ 200 étudiants. Ils seront 300 en 2012, soit une croissance de 50 %.
  3. Ouverture d’une filière en apprentissage. TEM a créé cette année une filière en apprentissage au sein de son programme Grande Ecole. Elle concernera 30 apprentis dès
    septembre 2009 et une centaine en 2012. Cette mesure doit permettre d’accroître la taxe d’apprentissage perçue par l’école.
  4. Apport de l’Executive Education et de la recherche. TEM projette d’ouvrir 2 nouveaux Mastères Spécialisés et 2 nouveaux Master of Science d’ici 2012. La recherche produite par l’école devra également générer un chiffre d’affaires croissant.

Création du fonds social TEM

L’école va injecter 30 % de ses nouveaux revenus dans un fonds social, qui proposera davantage de bourses et offrira de nouvelles aides aux étudiants. Le budget consacré à ce fond augmentera de près de 100 % entre 2009 et 2012, une croissance deux fois plus importante que celle des effectifs de l’école (50 %).

TEM développera de nouvelles mesures sociales : participation au logement, contribution aux repas, encouragement et soutien aux départs d’étudiants à l’étranger, fourniture d’ordinateurs portables à tous les étudiants boursiers et développement de prêts par l’association des diplômés.

Principales mesures du plan stratégique TEM 2012

·  Triple accréditation EQUIS, AACSB, AMBA (2010)

· Double diplôme ingénieur-manager avec Télécom Sud Paris (2010)

· Ouverture d’une salle des marchés (2010)

· 20 millions d’euros de budget (2012)

· Promotions de 300 étudiants dans le programme Grande Ecole (2012)

· 1 300 étudiants toutes formations confondues, dont 30 % d’étudiants étrangers (2012)

· 90 enseignants-chercheurs (2012)

· 100 apprentis (2012)

· 650 000 € de dépenses sociales par an (2012)

· 30 % de boursiers d’Etat (2012)

· 2 nouveaux Mastères spécialisés et 2 nouveaux Masters of science (2012)

· Développement et internationalisation de l’incubateur (2012)

· Signature de nouveaux accords de coopération internationale (2012)

www.telecom-em.eu/

HEC Montréal recrute un enseignant en marketing

Service de l’enseignement du marketing

Le service de l’enseignement du marketing de HEC Montréal sollicite des candidatures pour 2 postes de professeur adjoint débutant en janvier ou en juin 2010.

Les candidats devraient détenir (ou être en cours d’obtention) un doctorat en marketing. Ils devraient démontrer un niveau d’excellence à la fois en recherche et en enseignement. Les candidats devraient avoir développé une expertise dans au moins l’un des domaines suivants : marketing électronique, commerce de détail, marketing d’affaires (b2b), vente-gestion d’équipe de vente, ou modélisation. Une préférence sera attribuée aux candidats explorant ces domaines d’un point de vue stratégique plutôt que d’une autre perspective (telle que le comportement du consommateur). Les candidats ne parlant pas le français couramment doivent atteindre ce niveau dans une période de 3 ans à la suite de leur nomination.

Le service de l’enseignement du marketing est composé de 23 professeurs et de 3 chaires de recherche: la chaire Carmelle et Rémi-Marcoux en Gestion des Arts, la Chaire de Gestion des Espaces Commerciaux et du Service à la Clientèle, et la Chaire de Commerce Électronique RBC Groupe Financier. Au cours des dernières années, les membres du corps professoral ont publié dans des revues majeures de la discipline du marketing telles que Journal of Consumer Research, Journal of Marketing, Journal of Retailing, et Management Science. La charge de cours régulière est de 4 cours par an. Cette charge peut être réduite à 3 cours par an selon les performances et est ramenée à 3 cours par an pour les 3 premières années pour les professeurs adjoints.

HEC Montréal, la première école de commerce au Canada, offre 33 programmes d’études en gestion (BAA, MBA, M.Sc., Ph.D.). HEC Montréal compte 11 000 étudiants ainsi que 250 professeurs et offre des programmes polyglottes, avec plusieurs cours offert en anglais (tels que le MBA en anglais), et en espagnol, en plus des programmes en français. HEC Montréal possède 3 accréditations: AACSB International, EQUIS, et AMBA.

Les candidatures doivent être envoyées à l’adresse électronique suivante : recruitment.marketing@hec.ca (seules les candidatures électroniques seront considérées). Pour plus d’information sur le service de l’enseignement du marketing : http://www.hec.ca/direction_services/services_enseignement/marketing/profs.html

Une équipe de recrutement sera présente au congrès d’été 2009 de l’AMA à Chicago ainsi qu’au congrès 2009 de INFORMS Marketing Science à Ann Arbor.

Tous les candidats qualifiés sont encouragés à poser leur candidature; cependant, les citoyens canadiens ainsi que les résidents permanents se verront donner priorité.

Des architectes-managers formés à l’ENSA-V et l’ESSEC Business School

L’ESSEC Business School et l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Versailles (ENSA-V) initient un double diplôme pour les futurs architectes-managers sans équivalent en France. Ce double cursus, d’une durée totale de cinq ans, suivi en alternance dans les deux écoles, débouche sur l’obtention à la fois du Diplôme d’État d’architecte et de l’ESSEC Grande École. Il forme aux pratiques professionnelles novatrices dans le domaine architectural et urbain, caractérisées par l’interdisciplinarité et la gouvernance complexe des projets.

La conception et la production du monde bâti à toutes les échelles doivent faire face partout dans le monde à des enjeux multiples, devenus souvent critiques. L’accélération de l’urbanisation et des transformations urbaines, la préservation des ressources environnementales et les changements de modes de vie qu’elle appelle, la révolution numérique et ses multiples impacts techniques, économiques et sociaux, le besoin d’apporter des réponses diversifiées et équitables aux besoins des ménages et des entreprises en maîtrisant au mieux les impératifs économiques, entraînent une complexité croissante des projets architecturaux et urbains.

« Pour répondre à ces défis, il faut transformer les méthodes de conception et de mise en œuvre des projets, l’organisation et le pilotage de leurs acteurs. Le double diplôme créé par l’ESSEC et l’ENSA-V répond à ces enjeux. En conjuguant les deux cultures et les compétences de l’architecture et du management, il forme des professionnels capables de répondre aux besoins de conduite de projet des grandes agences internationales pluridisciplinaires d’architecture ou d’urbanisme ou des grands maîtres d’ouvrage publics ou privés » explique Patrice Noisette, professeur à l’ESSEC Business School.

Un double diplôme pour former des architectes-managers

Les étudiants obtiendront le diplôme d’État d’architecte et le diplôme de l’ESSEC Grande École, et pourront préparer l’habilitation à exercer la maîtrise d’œuvre en son nom propre (HMONP). Les étudiants de la Grande École pourront dès l’année de Pré-Master suivre un programme de sensibilisation à l’architecture puis intégrer le double diplôme lors d’un cursus alterné entre les deux établissements. L’enseignement qu’ils recevront à l’ENSA-V intègrera plusieurs projets architecturaux et urbains, une initiation à la recherche, la préparation d’un mémoire ainsi que des cycles de conférences tournées vers la pratique professionnelle.

De leur côté, les étudiants de l’ENSA-V pourront dès la 3e année (L3) suivre un programme de sensibilisation au management et intégrer le double diplôme après leur 1re année de master (M1) sous la forme d’un cursus alterné. Ils suivront à l’ESSEC des cours fondamentaux dans les grandes disciplines du management (finance, marketing, économie…) et choisiront leurs cours de gestion en fonction de leur projet. Les expériences professionnelles et internationales viendront compléter les enseignements théoriques.

Ce double diplôme s’inscrit dans un partenariat plus large entre l’ESSEC et l’ENSA-V, dont l’ambition est de contribuer à l’éclosion de nouveaux métiers et au développement de la recherche et de l’innovation pédagogique, notamment sur les thèmes du projet, de la simulation et de l’aide à la décision.

« Ce double diplôme architectes-managers se fondera sur la diversité des étudiants et de leurs savoirs. Concevoir, conceptualiser, faire de l’architecture est avant tout développer un raisonnement, mettre en place une pensée. Les dessins, les maquettes, l’écrit, la vidéo, la modélisation pour énumérer quelques-uns des nombreux outils dont nous disposons pour projeter ne sont que des outils au service d’un propos. Le double diplôme entre l’ESSEC et l’ENSA-V sera un espace de réflexion visant à étendre les outils et les pratiques liés au développement du projet, en intégrant dans le processus conceptuel les spécificités liées aux savoirs propres aux différents cursus » précise Emmanuel Combarel, enseignant à l’ENSA-V.

Ce cursus innovant a pour objectif général de former des architectes-managers et de leur permettre de concevoir et piloter des projets complexes en prenant en compte toutes leurs dimensions spatiales, environnementales, économiques et sociétales et en conjuguant les attentes de leurs parties prenantes.

Les débouchés professionnels sont diversifiés : agences d’architecture ou d’urbanisme et de développement économique, établissements publics ou sociétés publiques locales d’aménagement et de développement, sociétés d’investissement ou de promotion privée, direction immobilière des grands groupes internationaux, nouveaux métiers de la transformation digitale de l’architecture et de l’urbanisme et des services urbains…

Un partenariat ambitieux, fondé sur des valeurs communes Le double diplôme de l’ESSEC et de l’ENSA-V consacre une convergence forte des deux écoles sur des axes majeurs :

  • une orientation internationale très forte, dans un monde multipolaire et multiculturel, et où elles entendent porter une éthique humaniste et responsable de la connaissance et de l’action ;
  • un engagement pour l’innovation pédagogique marqué notamment par l’interdisciplinarité et par la démarche de projet, perçus comme outils de maîtrise de la complexité, au service du développement personnel des étudiants et de leur implication professionnelle ;
  • un positionnement à l’articulation de la recherche et des échanges avec les acteurs économiques et sociaux, afin de former des professionnels capables d’anticiper et d’accompagner les mutations de nos sociétés, en maîtrisant notamment les outils numériques d’analyse, de simulation et d’aide à la décision ;
  • une vision partagée des nouveaux enjeux des métiers auxquels seront préparés les étudiants, pour eux-mêmes et pour la société, et de l’utilité de croiser les apports des différentes disciplines pour mieux y répondre.

Au-delà du double diplôme, cette convergence nourrira d’autres coopérations étroites en matière pédagogique et de recherche entre les deux écoles, et plus largement au sein de la COMUE Université Paris-Seine à laquelle elles appartiennent.

À propos de l’ENSA-V

L’ENSA-V est un établissement public placé sous tutelle du ministère de la Culture (Direction générale des Patrimoines) qui fait partie du réseau des 20 écoles nationales d’architecture. Située depuis 1969 au cœur de Versailles, dans les bâtiments classés Monuments historiques de la Petite écurie du Roy sur le domaine du Château de Versailles (11 500 m²), elle offre à ses étudiants et ses enseignants un terrain favorable à l’innovation et à l’expérimentation. L’école délivre le diplôme d’études en architecture (licence), le diplôme d’État d’architecte (master), une habilitation à exercer la maîtrise en son nom propre, un doctorat en architecture, et propose des masters spécialisés en partenariat avec des universités ainsi que deux formations continues. L’ENSA-V, membre de la COMUE Université Paris-Seine, encourage les innovations pédagogiques, le croisement fertile de disciplines autour du projet architectural et urbain ainsi que l’expérimentation. Sa pédagogie favorise une pratique intense du projet architectural tout en développant les questions de l’architecture dans les domaines de l’édifice, de la ville et du territoire, en associant théorie et pratique. Au cœur de ce dispositif, le laboratoire LéaV constitue une unité de recherche unique et pluridisciplinaire (38 enseignants-chercheurs et chercheurs, 21 membres associés et émérites, 33 doctorants). Largement ouverte sur le monde, l’ENSA-V est partenaire de 36 établissements internationaux et délivre un master Ecological Urbanism franco-chinois avec l’Université de Tongji à Shanghai.

Plus d’informations : www.versailles.archi.fr

ensa-v architectes-managers

À propos de l’ESSEC

L’ESSEC, fondée en 1907, est un acteur majeur de l’enseignement de la gestion sur la scène mondiale qui détient la « Triple couronne » en ayant les accréditations EQUIS, AACSB et AMBA. Avec 5 867 étudiants en formation initiale, une large gamme de programmes en management, des partenariats avec les plus grandes universités dans le monde, un réseau de 50 000 diplômés, un corps professoral composé de 162 professeurs permanents en France et à Singapour dont 20 professeurs émérites, reconnus pour la qualité et l’influence de leurs recherches, l’ESSEC perpétue une tradition d’excellence académique et cultive un esprit d’ouverture au service des activités économiques, sociales et de l’innovation. En 2005, l’ESSEC a ouvert un campus en Asie, l’ESSEC Asia-Pacific, stratégiquement situé à Singapour. Ce campus représente pour l’ESSEC l’opportunité de participer à la croissance de l’Asie et d’apporter son expertise dans cette région en pleine expansion. En 2016, l’ESSEC a ouvert un nouveau campus ESSEC Afrique à Rabat, au Maroc. L’expansion internationale de l’ESSEC permet à ses étudiants et professeurs d’étudier et comprendre les forces économiques en présence dans les différentes régions du monde.

Pour toute information complémentaire : www.essec.edu

Le Global Executive MBA de SKEMA Business School décroche la nouvelle accréditation programme de l’EFMD

Déjà multi-accréditée EQUIS, AACSB et AMBA, SKEMA obtient le tout nouveau label mondial « EFMD Accredited Programme » pour son Global Executive MBA.

Le Global EMBA de SKEMA est un programme premium pour cadres dirigeants qui mixe distanciel et présentiel (« blended learning »). Pour la partie résidentielle, les participants bénéficient des différentes implantations internationales de l’école : campus de Belo Horizonte (Brésil), mais également Suzhou (Chine) et dès 2021 Le Cap (Afrique du Sud) en complément du campus de Lille. Offrant également la possibilité d’un double diplôme avec la prestigieuse université chinoise de FUDAN, plusieurs grandes entreprises mondiales en font un levier de développement managérial pour leurs hauts potentiels. 

L’équipe d’auditeurs de l’EFMD a souligné que ce programme certes « jeune » (le programme a été lancé en 2014) développe tous les atouts du modèle « glocal » de SKEMA : dimension multiculturelle unique grâce aux 7 campus, compréhension des enjeux de globalisation et de digitalisation de l’économie – et enfin internationalisation de la cohorte tout comme du parcours et des contenus du cursus.

GLOBAL EXECUTIVE MBA DE SKEMA BUSINESS SCHOOL
Le campus de SKEMA Business School à Suzhou en Chine où se déroule l’un des séminaires résidentiels du Global EMBA

Un programme d’accompagnement pour un monde en transformation

Le Global EMBA est un programme dédié aux cadres qui veulent gagner en compétences managériales et bénéficier d’une expérience unique dans un environnement multiculturel orienté vers la gestion de projets innovants, le développement d’entreprise ou la transformation de projets dans un monde global, incertain, complexe et volatile. Il bénéficie de l’expertise de la faculté de SKEMA qui conjugue excellence académique et connaissance du monde de l’entreprise.

Le programme offre ainsi une pédagogie adaptée qui mixe modules d’apprentissage à distance (e- learning, webinaires) et séminaires intensifs favorisant l’interactivité ainsi que le juste équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.

Au cap de ses 10 ans, SKEMA arbore déjà les labels internationaux de référence que sont pour les business schools EQUIS, AACSB et AMBA auxquels s’ajoute désormais « EFMD Accredited Programme ».

Pour Eric Cornuel, Directeur Général de l’EFMD : « Avec EFMD Accredited Programme, nous permettons à une institution de mettre le focus sur un de ses programmes qu’elle juge particulièrement stratégique. Nous sommes heureux que SKEMA soit l’une des 2 premières écoles en France à s’être engagée en pionnière dans cette nouvelle démarche pour son Executive MBA ».

Et pour Alice Guilhon, Directrice Générale de SKEMA : « Décrocher aujourd’hui cette nouvelle accréditation est le résultat de la mobilisation de l’ensemble des équipes. Cette toute nouvelle reconnaissance internationale par l’EFMD vient encore renforcer la visibilité de SKEMA à l’échelle mondiale, saluer l’excellence de notre pédagogie et nous conforter dans nos choix d’une stratégie globale différenciatrice ».

Le Global MBA de KEDGE Business School monte sur le podium des meilleurs Executive MBA en France

En effet, selon le classement du Financial Times paru le 21 octobre 2013, le Global MBA de KEDGE Business School devient le 3e Executive MBA français derrière HEC, et ESCP et devant ESSEC et EM Lyon.

Avec 5 places de mieux que l’année dernière, le Global MBA se classe 43e parmi les 100 meilleurs Executive MBA au monde.
« Cette progression confirme la dynamique née de la fusion entre BEM et EUROMED Management, souligne Bernard BELLETANTE, Directeur Général de KEDGE BS. Cela correspond parfaitement à notre objectif de positionner KEDGE BS parmi les 15 meilleures écoles en Europe en misant sur l’internationalisation, l’innovation et la qualité. Les spécialisations enseignées dans notre Global MBA constituent une réelle valeur ajoutée pour l’ensemble des programmes du groupe ».
Le classement du Financial Times confirme la reconnaissance internationale du Global MBA qui bénéficie également de la triple accréditation AMBA, EQUIS et AACSB attestant de sa qualité académique.

Après Marseille et Shanghai, le Global MBA ouvre sur Bordeaux et Paris

Dispensé sur les campus de Marseille et de Shanghai, depuis plus de 10 ans, en partenariat avec l’une des meilleures universités chinoises (Jiaotong University / Antai College of Economics & Management) qui permet au Global MBA d’être le seul MBA français reconnu par le gouvernement chinois, le programme ouvrira sur les campus de Bordeaux et Paris à partir de mars 2014.

LOGO-kedge-business-school.jpg

Florence Provendier nouvelle directrice de la communication et du marketing de l’ESSEC Business School

Le 1er juillet 2018, Florence Provendier a rejoint l’ESSEC Business School en tant que nouvelle directrice de la communication et du marketing Groupe.

florence provendier essec business school 
Florence Provendier

Florence Provendier doit renforcer la visibilité de l’ESSEC Business School

Dans le cadre de ses fonctions, Florence Provendier aura pour mission de renforcer la visibilité et l’impact de la marque ESSEC en France et à l’international.

Diplômée du MBA in Hospitality Management de l’ESSEC (IMHI) en 1988, elle a un parcours libre de cadre dirigeant en entreprise et ONG, avec une solide expérience en développement, marketing et communication dans des secteurs de la restauration et des services. A l’initiative de plusieurs démarches RSE et engagée dans différentes associations.

En 2012, elle décide de rejoindre Un Enfant par la Main, une organisation de solidarité internationale, qu’elle dirige pendant six ans.

“L’ESSEC est une école d’excellence en matière de recherche et d’enseignement qui prépare ses étudiants à devenir des visionnaires et des leaders engagés, partout dans le monde. Pour ces raisons, je me réjouis de contribuer aujourd’hui au rayonnement de l’ESSEC dont je partage l’esprit et les valeurs” a précisé Florence Provendier.

À propos de l’ESSEC

L’ESSEC, fondée en 1907, est un acteur majeur de l’enseignement de la gestion sur la scène mondiale qui détient la « Triple couronne » en ayant les accréditations EQUIS, AACSB et AMBA. Avec 5 330 étudiants en formation initiale, une large gamme de programmes en management, des partenariats avec les plus grandes universités dans le monde, un réseau de 47 000 diplômés, un corps professoral composé de 158 professeurs permanents en France et à Singapour dont 19 professeurs émérites, reconnus pour la qualité et l’influence de leurs recherches, l’ESSEC perpétue une tradition d’excellence académique et cultive un esprit d’ouverture au service des activités économiques, sociales et de l’innovation. En 2005, l’ESSEC a ouvert un campus en Asie, l’ESSEC Asia‐Pacific, stratégiquement situé à Singapour. Ce campus représente pour l’ESSEC l’opportunité de participer à la croissance de l’Asie et d’apporter son expertise dans cette région en pleine expansion. En 2016, l’ESSEC a ouvert un nouveau campus ESSEC Afrique‐Atlantique à Rabat, au Maroc. L’expansion internationale de l’ESSEC permet à ses étudiants et professeurs d’étudier et comprendre les forces économiques en présence dans les différentes régions du monde.

Pour toute information complémentaire : www.essec.edu

Rennes School of Business : nouvelles ambitions pour 2023

François Châtel et Thomas Froehlicher, respectivement Président et Directeur Général de Rennes School of Business ont dévoilé ce vendredi 7 décembre le nouveau plan stratégique et pédagogique 2018-2023 de l’École, à l’occasion de l’inauguration du nouveau campus international.

Nouveau campus de Rennes School of Business

Rennes School of Business poursuit son développement réussi depuis plusieurs années. Son ADN international et son ancrage dans une métropole rennaise attractive et ouverte au monde lui permettent de figurer parmi les meilleures écoles de management.

L’ambition de l’École à 5 ans : devenir l’une des business schools les plus novatrices et multiculturelles en Europe. L’École entend doubler son budget (70 millions d’euros en 2023), capter de nouveaux étudiants étrangers (+50%) de 100 nationalités différentes, étendre les programmes d’Executive Education (de 8 à 12% du budget) et favoriser l’alternance.  

Une mission : explorer les nouveaux territoires

Rennes SB a dégagé 3 grands axes, 3 grands chantiers, 3 grands territoires :

  • Les nouveaux territoires de demain : appréhender les enjeux professionnels à travers des expertises distinctives, des cursus innovants et de nouvelles alliances d’excellence. Rennes SB a identifié 4 territoires d’excellence en collaboration avec l’International Scientific. Committee Thriving Through Complexity ǀ IA-Driven Economy ǀ Green, Data & Demand Driven Supply Chain Management ǀ Agri(o) Business
  • Les nouveaux territoires du monde : réinventer l’immersion des étudiants dans un contexte international tout au long de leur cursus
  • Les nouveaux territoires pédagogiques : réinventer le modèle d’éducation et de transmission du savoir des écoles de management.

L’École tient à renforcer son ancrage dans l’écosystème régional en favorisant l’installation sur son campus rennais de 7 grands partenaires internationaux (les deux premiers partenaires provenant de Chine et d’Inde) en conjuguant cette présence avec de nouvelles alliances stratégiques (IMT Atlantique, B<>Com, Agrocampus Ouest, INRA), et en favorisant le multiculturalisme (parcours immersifs bilingues, généralisation du double-diplôme PGE-MSc, lancement d’un Global Bsc).

Un nouveau campus international

Pour accompagner ce nouveau plan stratégique, Rennes School of Business a agrandi et transformé son campus. Plus « smart » et plus centré sur les espaces de vie comprenant des services à valeur ajoutée. Ce nouvel ensemble de 21 000 m² est composé de 4 bâtiments d’enseignement, d’espaces de co-working, d’espaces extérieurs de convivialité, d’un terrain de sport et d’une résidence pour accueillir les étudiants internationaux.

Une nouvelle signature de marque

Le nouveau plan stratégique 2018-2023 voit déjà plus loin et s’accompagne d’une nouvelle identité de marque qui sera déployée plus largement à partir de mars 2019. Le logo évolue légèrement et la signature de marque devient #Unframed Thinking.

À propos de Rennes School of Business

Rennes School of Business est une école internationale de management située en Ille-et-Vilaine, en Bretagne. Rennes School of Business, c’est la possibilité d’expérimenter des pratiques diversifiées de management dans les différentes zones du monde et de développer des compétences indispensables mises au service des entreprises. École de management cosmopolite – 91 % des professeurs et 53 % des étudiants sont internationaux – Rennes School of Business a pour mission de préparer des managers responsables et innovants à agir efficacement dans un environnement globalisé.

Accréditée EQUIS, AACSB, AMBA ǀ 4513 étudiants ǀ 260 universités partenaires sur les 5 continents.

www.rennes-sb.fr