Comment la notion de Bien commun peut-elle répondre aux enjeux du monde contemporain

Chaire Bien commun
Comment une notion ancienne permet-elle
de répondre aux enjeux du monde contemporain ?

Colloque inaugural pour décrypter une notion-frontière
au carrefour du philosophique et du théologique.
La recherche du bien commun traduit une espérance profonde de l’humanité dans son existence politique, économique et sociale : dans un monde souvent marqué par l’individualisme et le communautarisme, comment répondre aux urgences et aux défis de cette espérance ? L’Unité de Recherche « Religion, Culture et Société » [EA 7403] de l’Institut Catholique de Paris crée une chaire originale dont l’objectif est de fonder de manière pluridisciplinaire la notion de bien commun. Face aux défis d’une société en mutation rapide, elle tentera de fonder cette notion en raison et mesurera sa pertinence dans les domaines politique, économique, social et environnemental.

C’est lors du colloque inaugural, qui se déroulera les 17 et 18 novembre prochains, que s’ouvrira ce lieu de recherche et de dialogue, placé sous l’autorité du Pr Olivier Artus, Vice-recteur, Directeur de l’UR « Religion, Culture et Société » [EA 7403] de l’ICP, et présidé par M. Pierre-André de Chalendar, Président-Directeur Général de Saint-Gobain.

Deux jours, 3 grands thèmes et 15 experts internationaux

Pendant deux jours, 15 experts internationaux feront dialoguer les rationalités et les expériences pour décrypter la notion de bien commun, son évolution et sa pertinence actuelle. Le pari est de rompre avec le cloisonnement des disciplines et des domaines, peu propice à prendre en charge les défis d’un monde complexe, et d’ancrer cette approche dans la réalité des organisations (institutions, entreprises, associations, etc.).

Rassemblant des chercheurs issus de plusieurs disciplines, des responsables politiques, des représentants de l’Eglise catholique et des acteurs de l’entreprise, ce colloque aura notamment l’honneur d’accueillir :

  • Patrick Artus, chef économiste de Natixis
  • Sylvie Goulard, députée européenne
  • Enrico Letta, ancien président du Conseil italien et Professeur à Science Po Paris
  • Pierre Manent, éminent représentant de la philosophie politique française
  • Oliver O’Donovan, grand théologien anglican écossais,
  • Bernard Perret, spécialiste du développement durable
  • Mgr Angelo Vincenzo Zani, secrétaire de la Congrégation pour l’éducation catholique

Avant-première

Un chef d’entreprise et un économiste dévoilent leur réflexion quant à la pertinence de la notion de bien commun au sein de l’économie et du monde de l’entreprise.

Diplômé de l’ESSEC, énarque et actuel Président-Directeur général de Saint-Gobain, Pierre-André de Chalendar incite Le monde de l’entreprise […] à contribuer au bien commun au-delà de sa dimension strictement financière.

Du point de vue de l’économiste Patrick Artus, Chef économiste de la banque Natixis, la notion de bien commun fait d’abord appel aux concepts de « bien-être » et d’ « utilité ». […] L’État peut mettre en place des politiques qui génèrent des externalités positives et donc accroissent le bien-être collectif. […] Il cite en exemple la baisse des cotisations sociales sur les bas salaires, la défiscalisation des dons à des fondations, des ONG… […] La question qui se pose ici est celle de l’arbitrage entre efficacité économique et équité sociale.

Le bien commun et l’Institut Catholique de Paris

Cette Chaire incarne la mission de l’Institut Catholique de Paris, qui se veut au service de la société et de la personne, à travers ses différentes structures de formation et son UR « Religion, Culture et Société » [EA 7403], qui contribue à l’interprétation scientifique des grandes questions contemporaines, rappelle le Professeur Olivier Artus, Directeur de l’UR.

Le bien commun est aussi un concept cardinal de la doctrine sociale de l’Eglise. Le concile Vatican II y a recours dans la constitution pastorale « Gaudium et Spes » (n° 26). Cet usage conciliaire rend compte de l’intérêt académique et scientifique qu’elle suscite à l’Institut Catholique de Paris tant en philosophie et en sciences économiques et sociales qu’en théologie.

Le colloque inaugural de la Chaire Bien commun de l’UR « Religion, Culture et Société » [EA 74 03] de l’ICP analysera la notion de bien commun et proposera des pistes de mise en œuvre en faisant dialoguer les rationalités et les expériences.

Informations pratiques :
Institut Catholique de Paris
Tout Public, Gratuit,
Inscription obligatoire : https://icpbiencommun.eventbrite.fr

icp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.