Règles éthiques

responsable-logoLa Rédaction vérifie les ouvrages et articles cités et veille dans le cadre d’un partenariat avec Madame la Professeure Professeur Michelle Bergadaà à la lutte contre le plagiat : http://responsable.unige.ch/index.php.

En cas de manquement à cette éthique, la Rédaction peut décider d’annuler la publication d’un article ou y ajouter des références bibliographiques ou des sources qui auraient été omises et risqueraient de provoquer une confusion.

Le texte, une fois reçu dans les formes requises ; l’auteur reçoit un accusé dès réception de sa proposition. Toutefois, l’article est effectivement mis en évaluation uniquement lorsque l’ensemble des éléments demandés ci-dessus sont fournis.

À l’issue de l’examen par le Comité Scientifique de Lecture (CSL), l’auteur reçoit une confirmation selon les modalités qui figurent ci-dessus.

Il est entendu également que la Rédaction compose et décide seule, comme il se doit dans la presse, de composer et mettre en place des dossiers thématiques qui lui paraissent répondre à l’actualité, à la nécessité de la Recherche ou à l’intérêt de la publication…

Cette démarche nécessite parfois un temps plus long pour certains articles afin de les mettre en valeur et leur donner une place dans le cadre des critères d’opportunité rédactionnelle définis ci-dessus.

À la parution, chaque auteur reçoit un exemplaire de la revue (aucun tiré à part n’est fourni). Des numéros peuvent être fournis à tarif préférentiel sont proposés aux auteurs à titre individuel et pas aux organismes auxquels ils appartiennent.

Le fait d’adresser un article à La RSG engage son auteur à attendre la décision du Comité Scientifique de Lecture et, en cas d’acceptation de ce dernier, à confier à cette société le soin de gérer les autorisations de reproduction et de copie. L’auteur s’engage à ne pas publier l’article dans une autre revue avant l’avis définitif du Comité Scientifique de Lecture et doit demander l’autorisation préalable pour une utilisation lors d’un colloque et reprendre les mentions d’usage.

Toutes les propositions d’articles qui ne respecteront pas ces consignes
ne seront pas prises en compte et pourront faire l’objet de poursuites.