n°271 La transposition du modèle Sirmon et Hitt dans le champ de l’entrepreneuriat des jeunes

 7,50

UGS : 27103 Catégorie :

Description

par Emna Baccari Jamoussi, Adnane Maalaoui

Notre recherche a comme objet d’étudier le rôle de la famille et des ressources que celle-ci met à la disposition du jeune entrepreneur. La recherche sur l’entrepreneuriat des jeunes a montré l’influence de la famille sur la démarche de création. Nous avons testé l’applicabilité du modèle de D.G. Sirmon et M.A. Hitt (2003) qui est un modèle cohérent et global en matière de ressources. Cette application a pour conséquence l’appréciation de son influence sur le déroulement du processus de création d’entreprise du jeune entrepreneur tunisien. L’information est collectée par le biais d’entretiens semi-directifs auprès de 20 jeunes entrepreneurs. Les données ont fait l’objet d’une analyse de contenu thématique. Nous avons pu conclure qu’à travers l’application du modèle de D.G. Sirmon et M.A. Hitt (2003) dans le contexte entrepreneurial, deux capitaux familiaux (capital financier et capital social) semblent être très déterminants dans le cheminement de la démarche de création des jeunes tunisiens. Ces capitaux forment une solution appropriée pour les jeunes afin de faire face au manque de capital accumulé, au réseau d’affaire moins développé, et la non-connaissance du marché.