Vers une généralisation de la notation extra-financière

27 grands signataires et soutiens viennent de signer une Déclaration « vers la généralisation de la notation extra-financière ». Ce collectif nous fait suivre un communiqué que nous diffusons en intégralité, et sans commentaire. Pour aller plus loin sur le sujet. English version below.

Pour une notation extra-financière

Nous, investisseurs, gérants, assureurs, privés, publics et mutualistes, et infrastructures de marché, signataires de cette déclaration, invitons les émetteurs à une communication de leur notation ESG – Environnement, Social et Gouvernance –, à l’instar et en complément de leur notation financière.

  • Parce que nous avons la conviction que les facteurs sociaux, environnementaux, éthiques et de gouvernance constituent des territoires de risques ayant une influence sur la qualité de crédit, la valorisation des entreprises et qu’ils sont porteurs de création de valeur future ;
  • Parce que notre responsabilité est notamment d’orienter l’épargne publique et l’épargne privée vers une croissance soutenable, inclusive, moins intense en carbone et relevant le défi du changement climatique, tout en préservant le capital et en recherchant un rendement cohérent avec cet objectif ;
  • Parce qu’en particulier des grands investisseurs institutionnels avec des engagements à très long terme expriment le besoin d’analyse de la soutenabilité des modèles d’activité des entreprises ou des projets dans lesquels ils envisagent d’investir ;
  • Parce que l’intégration de ces facteurs dans les produits d’épargne et d’assurance vie, confortée par les labels dont le label ISR, contribuent au renouvellement de la confiance des épargnants envers la finance.

À cet égard, la collecte, le traitement et la qualification de l’information par des agences spécialisées permettent d’éclairer les investisseurs dans leur décision autonome d’investissement ou de financement de projet. Ils leur permettent d’apprécier à quel point les émetteurs intègrent les questions de gouvernance et leurs enjeux sociaux et environnementaux à leur stratégie comme à leurs opérations, et en maîtrisent les risques. Ces informations participent du bon fonctionnement des marchés, d’une allocation optimale des capitaux et de la réduction de l’asymétrie de l’information.

La viabilité de ces agences suppose une évolution de leur modèle économique actuel, qui pourrait passer par le paiement de leur notation par les émetteurs. Ces derniers pourraient alors solliciter le ou les fournisseurs de leur choix lors de leurs opérations de financement : émissions obligataires, financement de projets, entrée en Bourse… Les agences devraient en conséquence leur fournir des garanties d’indépendance, de transparence méthodologique et une plus grande proximité et réactivité en leur direction.

Constatant que de plus en plus d’entreprises mesurent l’intérêt que représente la valorisation indépendante de leur engagement dans la voie d’un développement durable tant en termes d’attractivité, de réputation que de potentielle création de valeur, nous sommes favorables à l’ouverture en ce sens d’un dialogue approfondi entre les parties concernées.

Nous apportons ainsi notre contribution à l’ambition de l’Europe visant à promouvoir une finance durable et responsable, qui se concrétise en particulier par les travaux du groupe d’experts sur la finance durable sous l’égide de la Commission européenne. À cet égard, notre initiative constitue une première étape en vue d’un dialogue avec les émetteurs et les investisseurs au plan européen.

Nous entendons également contribuer par cette initiative à la consolidation d’acteurs européens et mondiaux indépendants sur le marché international de l’analyse extra-financière.

Les signataires de cette déclaration : Maurice Ronat, Président du groupe AESIO ; André Renaudin, Directeur Général d’AG2R La Mondiale ; Yves Perrier, Directeur Général d’Amundi ; Patrick Dixneuf, Directeur Général d’AVIVA France ; Thomas Buberl, Directeur Général d’AXA ; Frédéric Janbon, Administrateur-Directeur Général de BNP Paribas Asset Management Holding ; Virginie Chapron-du Jeu, Directrice des Finances du groupe Caisse des Dépôts et Consignations ; Naïm Abou-Jaoudé, Directeur Général de Candriam Investors Group ; Olivier Vaillant, Directeur Général de CM-CIC Asset Management ; Frédéric Lavenir, Directeur Général de CNP Assurances ; Nicolas Moreau, Directeur Général de Deutsch Asset Management ; Nicolas Demont, Directeur Général d’EGAMO ; Philippe Desfossés, Directeur de l’Établissement de Retraite Additionnelle de la Fonction Publique ; Stéphane Boujnah, Directeur Général et Président du Directoire d’Euronext ; Yves Chevalier, Membre du Directoire du Fonds de Réserve pour les Retraites ; Philippe Setbon, Directeur Général de Groupama Asset Management ; Stéphane Junique, Président d’Harmonie Mutuelle ; Jean-Pierre Costes, Président du Conseil d’Administration de l’Ircantec ; Daniel Roy, Président du Directoire de La Banque Postale Asset Management ; Roland Berthilier, Président du groupe MGEN ; Laurent Mignon, Directeur Général de Natixis ; Jean-Pierre Grimaud, Directeur Général d’OFI Asset Management.

Avec le soutien : Paris Europlace, l’Association Française de la Gestion Financière, l’Association Française des Investisseurs Institutionnels, la Fédération Française de l’Assurance et la Fédération Française de la Mutualité Française.


English version

Towards a wider application of non-financial rating

We, investors, asset managers, insurers, from the private, public and mutual sectors, and market infrastructures, signatories of this declaration, invite issuers to a communication of their ESG rating – Environment, Social and Governance – as and in addition to their financial rating.

  • Because we are convinced that social, environmental, ethical and governance factors constitute real areas of risk that have an influence on the quality of credit and the intrinsic value of companies, and
  • that they are drivers for future value creation;
  • Because our responsibility is, in particular, to direct public and private savings towards sustainable, inclusive, less carbon-intensive growth and meeting the challenge of climate change, while preserving capital and seeking returns that are consistent with this objective;
  • Because, in particular, large institutional investors with very long-term commitments express the need to analyse the sustainability of the business models of the companies, or projects, in which they plan to invest;
  • Because the integration of these factors in savings and life insurance products, reinforced by labels, such as the SRI label, contributes to the renewal of savers’ confidence in finance.

In this respect, the collection, processing and qualification of information by specialised agencies helps to inform investors in their autonomous investment or project financing decision. They allow them to appreciate the extent to which issuers integrate social, environmental, and governance issues into their strategies and operations, and mitigate their risks. This information contributes to the smooth functioning of the markets, the optimal allocation of capital and the reduction of information asymmetry.

The viability of these agencies requires a change in their current economic model, possibly through issuers’ payment of their ratings. The latter would then solicit the supplier(s) of their choice during their financing operations: bond issuances, project financing, IPO… The agencies should therefore have to provide them with guarantees of independence, methodological transparency, greater proximity, and responsiveness towards them.

 

Observing that more and more companies are measuring the value of independent assessment of their commitment to sustainable development in terms of attractiveness, reputation and potential value creation, we support the opening of an in-depth dialogue between the parties concerned.

We are thus contributing to Europe’s ambition to promote sustainable and responsible finance, which is reflected in particular in the work of the High-Level Experts Group on Sustainable Finance under the auspices of the European Commission. In this respect, our initiative is a first step towards a dialogue with issuers and investors at European level.

We also intend to contribute, through this initiative, to the consolidation of independent European and global players in the international market for extra-financial analysis.

Co-signatories of this declaration: Maurice Ronat, President of the AESIO group; André Renaudin, Managing Director of AG2R La Mondiale; Yves Perrier, Managing Director of Amundi; Patrick Dixneuf, Managing Director of AVIVA France; Thomas Buberl, Directeur Général d’AXA; Frédéric Janbon, Chief Executive Officer of BNP Paribas Asset Management Holding; Virginie Chapron-du Jeu, Financial Director of the Caisse des Dépôts et Consignations group; Naïm Abou-Jaoudé, Managing Director of the Candriam Investors Group; Olivier Vaillant, Managing Director of CM-CIC Asset Management ; Frédéric Lavenir, Managing Director of CNP Assurances; Nicolas Moreau, Global Head of Deutsch Asset Management; Nicolas Demont, Managing Director of EGAMO; Philippe Desfossés, Director of the Établissement de Retraite Additionnelle de la Fonction Publique (Institution for Civil Service Supplementary Pensions); Stéphane Boujnah, Managing Director and Chairman of the Managing Board of Euronext; Yves Chevalier, Board Member of the Fonds de Réserve pour les Retraites (Board governing the Reserve Fund for Pensions); Philippe Setbon, Managing Director of Groupama Asset Management; Stéphane Junique, President of Harmonie Mutuelle; Jean-Pierre Costes, Chairman of the Board of Directors of Ircantec; Daniel Roy, Chairman of the Managing Board of La Banque Postale Asset Management; Roland Berthilier, President of the MGEN group; Laurent Mignon, Chief Executive Officer of Natixis; Jean-Pierre Grimaud, Managing Director of OFI Asset Management.

With the backing of: Paris Europlace, the Association Française de la Gestion Financière (French Association of Financial Management), the Association Française des Investisseurs Institutionnels (French Association of Institutional Investors), the Fédération Française de l’Assurance (French Insurance Federation) and the Fédération Nationale de la Mutualité Française (French Federation of French Mutuality).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *