Archives par mot-clé : recherche

L’AFEP inquiète sur les résultats des qualifications aux fonctions de Professeur

Modifié le

À l’issue de la session de qualifications du CNU 2018, l’AFEP a exprimé son inquiétude concernant les résultats des qualifications aux fonctions de Professeur. Ces résultats étaient particulièrement défavorables vis-à-vis des candidats adoptant des méthodologies, cadres théoriques ou outils non standard. L’inquiétude était d’autant plus vive que ces résultats sont en retrait par rapport à ceux des années précédentes.

L'AFEP

L’AFEP inquiète pour le pluralisme

“Depuis la publication de notre communiqué, nous avons été informés de 9 recours hiérarchiques, établis de manière coordonnée par des candidats recalés à la session de qualification 2018. Une telle action est un des symptômes d’un contexte institutionnel extrêmement défavorable au pluralisme, malgré les décisions de début de mandat de cette formation CNU (voir ici le relevé de décision de la session plénière du 8 janvier 2016 ou ici les recommandations aux candidats).

Le constat porté par l’AFEP depuis dix ans maintenant d’un recul du pluralisme dans la recherche et l’enseignement supérieur en France est à nouveau conforté.

Le durcissement de cette année rappelle que les évolutions institutionnelles positives observées depuis 2010 (principalement le décontingentement de l’agrégation du supérieur) n’ont conduit à aucune transformation structurelle. De fait, un poids démesuré est attribué en pratique à une liste hiérarchisée de revues discriminant les approches non mainstream. Cela discrimine inévitablement des candidats malgré des dossiers solides d’un point de vue de la recherche, de l’enseignement et des prises de responsabilité et d’encadrement de la recherche. Bref, malgré toutes les qualités attendues de dossiers de professeurs des universités. De surcroît, les critères mobilisés lors des sessions du CNU 05 pour juger de la qualité des différents dossiers continuent d’être insuffisamment explicités, non systématiques, laissant libre cours à l’arbitraire.

Dans l’état de la discipline ce juste combat pour le pluralisme est impossible à mener. L’AFEP considère donc toujours qu’il n’y a pas de meilleure solution que la création d’une nouvelle section « Économie et société ».

Offre de deux emplois de chercheur

Modifié le

Offre d’emploi – Chargé de recherche temps plein sur le thème du numérique dans le secteur des services aux personnes (H/F) (publiée le 17/07/2017)

Le Lentic et le Centre d’Economie Sociale (centres de recherche de HEC Liège, Université de Liège) souhaitent engager pour une durée de 12 mois à temps plein un/une chargé/e de recherche pour collaborer au projet de recherche DIGI-SERV commandité par la Région Wallonne sur l’impact de la révolution numérique dans le secteur des services aux personnes. Il s’agit d’un projet interuniversitaire (ULg et UCL) et pluridisciplinaire impliquant des sociologues, des gestionnaires, des économistes et des juristes. Ce projet d’un an peut éventuellement mener à l’élaboration d’un projet de doctorat.

La fonction comprend les tâches suivantes :

  • Revue de littérature
  • Réalisation d’entretiens exploratoires et semi-directifs
  • Organisation de focus groupes
  • Rédaction de rapports et d’articles scientifiques

Pour mener à bien cette fonction, le/la chargé/e de recherche présentera le profil suivant :

  • Master en sciences économiques, sciences de gestion, sciences sociales, ou équivalent
  • Excellente capacité rédactionnelle en français ; la maîtrise de l’anglais constitue un atout
  • Bonne capacité à collecter des données et à mener des entretiens
  • Intérêt pour les enjeux liés aux nouvelles technologies
  • Intérêt pour le secteur des entreprises sociales et de l’économie sociale
  • Goût pour la recherche, esprit critique et bon esprit d’analyse
  • Autonomie et sens de l’organisation – Affinité pour le travail en équipe, capacité d’adaptation et intelligence relationnelle

Conditions offertes :

  • Un contrat d’un an (statut à préciser), pouvant être éventuellement prolongé dans le cadre d’un projet de doctorat
  • Un environnement de travail stimulant et la participation à un projet de recherche interuniversitaire et interdisciplinaire
  • Engagement à partir du 15 septembre 2017

Envoyez avant le 15 août aux adresses suivantes – charlotte.moreau@ulg.ac.be et françois.pichault@ulg.ac.be :

  • Votre CV,
  • Une lettre de motivation

Renseignements complémentaires auprès de Charlotte Moreau à partir du 1er août : charlotte.moreau@ulg.ac.be

En cas de candidature retenue, les candidat(e)s sélectionné(e)s seront convié(e)s à un entretien d’embauche (avec test des capacités rédactionnelles et de la connaissance des enjeux du numérique) entre le 21 août et le 8 septembre 2017.

 

Offre d’emploi : bourse doctorale temps plein sur le thème des circuits courts alimentaires (publiée le 17/7/2017)

Le Centre d’Économie Sociale de HEC-Liège (Pr. Sybille Mertens), en collaboration avec l’Unité d’Économie et Développement Rural de Gembloux Agro Bio tech (Pr. Kevin Maréchal), souhaite engager un(e) doctorant(e) pour réaliser une recherche sur le thème ‘Circuits courts, économie sociale et résilience des territoires’.

Cette recherche doctorale s’inscrit dans le cadre de l’obtention d’un projet ARC (Action de Recherche Concertée) intitulé : ‘DISEIN FOOD – Diffusing Social Economy Initiatives in the Sustainable Food Sector’. Il s’agit d’un projet pluridisciplinaire de l’Université de Liège, impliquant également une équipe en géographie et une autre en sociologie.

La recherche étudiera particulièrement les territoires de Liège (Belgique), Lille (France) et Liverpool (UK). La personne engagée sera amenée à travailler en étroite collaboration avec les partenaires scientifiques belges, français et anglais et à œuvrer à l’animation collective du projet.

Profil recherché :

  • Maîtrise bioingénieur ou équivalent, obtenue avec distinction. en sciences économiques, sciences de gestion, sciences sociales, géographie,
  • Connaissance de la problématique des circuits courts alimentaires et de ses multiples enjeux
  • Goût pour la recherche, esprit critique et bon esprit d’analyse
  • Excellente capacité rédactionnelle en français et maîtrise de l’anglais.
  • Expérience en matière de collecte de données
  • Affinité pour le travail en équipe, capacité d’adaptation et intelligence relationnelle
  • Autonomie et sens de l’organisation

Conditions offertes :

  • Bourse doctorale de 4 ans (soumise à approbation annuelle)
  • Un interdisciplinaire environnement de travail stimulant et la participation à un projet de recherche
  • Engagement à partir du 1er octobre 201 7

Envoyez votre CV et une lettre de motivation avant le 31 août 2017 aux adresses suivantes : K.Marechal@ulg.ac.be et smertens@ulg.ac.be

Les candidat(e)s sélectionné(e)s seront convié(e)s à un entretien d’embauche avec test (connaissance des circuits courts et capacités rédactionnelles) le 11, le 12 ou le 14 septembre 2017 en matinée.