Archives de catégorie : Ecoles

Jérôme Rive réélu directeur de l’IAE Lyon

Modifié le

Elu directeur de l’IAE Lyon en 2008, Jérôme Rive a été confirmé à l’unanimité pour un second mandat de cinq années, à l’occasion d’un Conseil d’Administration extraordinaire organisé le 20 juin 2013.

L’objectif affirmé pour l’école universitaire de management est d’assumer pleinement ses rôles et missions d’acteur public de l’enseignement supérieur et de poursuivre le positionnement de l’IAE Lyon comme un lieu de dialogue du management et de la gestion avec les humanités, pour une meilleure appréhension des mondes.

L’IAE Lyon, école de management et de gestion de l’Université Jean Moulin Lyon 3, est forte de 7 500 étudiants et auditeurs de formation continue, 150 enseignants et enseignants chercheurs, 75 personnels administratifs. Plus important IAE de France par le volume étudiant et le volume de sa communauté académique, l’IAE Lyon dispose du statut d’école interne de l’Université (Article 713.9) et actuellement d’un budget de ressources propres de près de 6 millions d’euros,  essentiellement générées par les actions de
formation continue et de formation par alternance et la collecte de taxe d’apprentissage. Le budget consolidé (BPI) de l’IAE Lyon dépasse 28 millions d’euros.
Acteur public majeur en Rhone-Alpes de la formation et la recherche en gestion, les impacts des activités de l’IAE Lyon sur son territoire sont nombreux et importants.
Ainsi, chaque année, les activités de l’IAE Lyon génèrent un volume d’affaires estimé à près de 250 millions d’euros et
l’équivalent de 900 emplois (baromètre BSIS FNEGE 2012).
L’IAE Lyon offre un très large portefeuille de formations, dans une logique de cursus intégré dès le post-bac, depuis des licences générales en gestion, des licences sélectives, des licences
professionnelles, des Masters spécialisés (professionnels et recherche), des Masters double compétences, jusqu’au
doctorat.
« Pour l’IAE Lyon, souligne Jérôme Rive, il est important d’associer l’excellence académique universitaire, les valeurs de l’université publique à une identité d’école interne, portée tant par un grand réseau de
partenaires entreprises et institutionnels, nationaux et internationaux, une vie associative très riche et un réseau d’anciens engagé et dynamique ».
L’ensemble des niveaux d’enseignement supérieur, du post-bac au doctorat, est ainsi présent à l’IAE Lyon dans une logique multi-produit à laquelle est jointe la multiplicité des canaux de formation : formation initiale classique liée à des stages, formation par alternance (contrats d’apprentissage et de professionnalisation), et enfin formation continue.
« Nous constituons au sein de l’université une Ecole à cursus intégré,
poursuit Jérôme Rive : assumons ce rôle en faisant de la licence générale en gestion, ouverte à tous, un parcours d’excellence et de
développement des projets professionnels et de vie de nos étudiants dans leurs diversités. Dans le domaine de la formation continue, valorisons nos expertises académiques dans des projets différenciants ».
L’IAE Lyon a choisi de s’inscrire et de développer ses métiers dans la logique d’un management responsable, en
dialogue permanent avec les humanités. Un positionnement judicieux et porteur  de sens que l’espace universitaire permet de réaliser parfaitement, qui correspond aux valeurspartagées et à un état d’esprit et qui est adapté à une période de rupture profonde, où les techniques de gestion et de management doivent être pensées de façon large, transversale et ouverte.
« Je suis très attaché au respect des diversités qui fondent notre communauté universitaire et construisent des richesses
fortes. Nous constituons, ensemble, une très belle communauté universitaire et nous avons la chance d’être inscrits dans un territoire porteur de dynamiques d’innovations et de projets. Je veux accompagner l’IAE Lyon dans l’affirmation de son rôle et de ses missions dans l’espace universitaire. »

jerome-rive-president-du-reseau-iae.jpgJérôme Rive est Maître de Conférences, titulaire d’un Doctorat
en Sciences de Gestion dans le domaine des Ressources Humaines.
Ses centres d’intérêt concernent le développement des compétences managériales à l’international et les approches transculturelles en management. Il a mené une grande partie de sa carrière à l’IAE Lyon.
Activement engagé dans la vie universitaire en tant que membre du Conseil d’Administration de l’IAE Lyon depuis 2002 et du Conseil d’Administration de l’Université Jean Moulin depuis 2007. Il a
également été Adjoint au Directeur en charge de l’International de l’IAE Lyon (2002-2008). Depuis 2002 il est correspondant de l’Université pour le Programme Jeunes Ambassadeurs destiné aux
étudiants internationaux de Rhône-Alpes. Il est également en charge de la zone Pacifique pour le service des Relations Internationales de l’Université Jean Moulin depuis
2008.
Il joue un rôle très actif dans le domaine du management interculturel et des relations internationales dans l’enseignement
supérieur du management. Il est à l’origine de la conception du Master Management et Affaires Européennes, qu’il a piloté de 2001 à 2008.
Il a développé et dirigé les masters et MBA en langue anglaise de l’IAE Lyon : General Management Program (création en 2002), European Business Realities Program (création en 2005) et International MBA (création en 2009).
Il a également conduit l’accréditation EPAS pour le Master Management International en 2008 (réaccrédité en 2011), Master qu’il a dirigé de 2006 à 2008. Il a lancé en 2006 le concept toujours en vigueur de l’IAE Lyon International Week accueillant une quarantaine d’intervenants venus du monde entier, qui enseignent des séminaires internationaux et co-animent des ateliers de recherche dans lecadre de l’International Research Workshop organisé par le Centre de Recherche Magellan.
Il a effectué de nombreux séjours professionnels à l’étranger, intervenant en tant que professeur invité. Il enseigne régulièrement dans des universités et écoles de gestion partenaires : Algérie, Australie, Canada, Chine, Etats-Unis, Hongrie, Italie, Maroc, Nouvelle Zélande, Pologne, République Tchèque, Royaume Uni, Serbie, Suède…

Edouard Husson est nommé directeur général de ESCP Europe

Modifié le

La Chambre de commerce et d’industrie de Paris nomme Edouard Husson, Directeur général de ESCP Europe, à compter du 1er septembre 2012. Il succède à  Pascal Morand, qui occupait cette fonction depuis 2006. Ce dernier reprendra ses activités de professeur en économie. Il dirigera également l’Institut de l’innovation et de la compétitivité au sein de ESCP Europe et conduira prioritairement des recherches portant sur les  problématiques de réindustrialisation.

Edouard Husson, ancien élève de l’Ecole normale supérieure, agrégé
d’histoire, est docteur de l’Université Paris-Sorbonne. Professeur d’histoire des relations internationales à l’Université de Picardie/Jules Verne, il a une vaste expérience internationale de
l’enseignement et de la recherche ; il a en particulier travaillé huit ans dans le système académique allemand, a été plusieurs fois chercheur invité aux Etats-Unis et est docteur honoris causa
de l’Académie brésilienne de Philosophie.

Entre juillet 2009 et août 2010, Edouard Husson a travaillé auprès du Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, en charge des sciences humaines et sociales. Il était en même temps rapporteur des travaux du Conseil pour le développement des humanités et des sciences sociales (CDHSS)Edouard Husson occupait, depuis 2010, les fonctions de Vice-Chancelier des Universités de Paris. A ce poste, il a été plus particulièrement en charge du passage à une gouvernance autonome des établissements universitaires parisiens ainsi que du suivi des rénovations immobilières des campus et de la mise en place des initiatives d’excellence en Ile-de-France.Il aura pour mission de poursuivre le développement de ESCP Europe initié ces dernières années par Pascal Morand. Ainsi, cette grande école de management, dont le positionnement européen est unique et reconnu, confortera l’intégration de ses campus français, allemand, anglais, espagnol et italien en créant, tant en formation initiale que continue, de nouveaux programmes pluriculturels et en mettant en exergue ses valeurs humanistes européennes.

L’ESSEC nomme Jean-Michel BLANQUER comme nouveau Directeur Général

Modifié le

Conformément aux statuts du Groupe ESSEC, suite à la vacance du poste de Directeur Général, un comité de recherche a été mis en place afin de recruter son successeur. Ce comité est constitué de :

– Hilaire de Chergé, Secrétaire Général de l’Institut Catholique de Paris, Représentant de l’Institut Catholique de Paris
– Lorraine Kron-du Luart, Associée chez Eric Salmon & Partners, Représentante des Alumni
– Xavier Cornu, Directeur Général-adjoint de la CCI de la Région Paris-Ile-de-France, chargé de l’enseignement, de la recherche et de la formation, Représentant de la CCI Paris Ile-de-France
– Vincenzo Esposito Vinzi, Doyen des professeurs, Représentant des professeurs
– Patrice Poncet, Professeur Eminent de Finance, Représentant des professeurs et secrétaire de ce comité de recrutement
– Boris Walbaum, Président de Dual Conseil et de Frateli, Représentant des Alumni
– Rémi de Badts, Président du Directoire de l’ESSEC, Représentant de la CCI Paris Ile-de-France

Un cabinet de recrutement, spécialisé dans l’enseignement supérieur, le cabinet HRM, a également été mandaté pour apporter son expertise et son réseau dans la phase de recherche. Outre les recherches de candidats effectuées par ledit cabinet, un appel à candidature avait au préalable été diffusé en interne au sein du Groupe ESSEC, puis une annonce a été publiée dans « The Economist » pour s’assurer d’attirer les meilleures candidatures internationales.

Après une période de large recueil de candidatures, le comité de recherche est entré dans une phase de convergence et a
arrêté une liste de candidats dont le profil et le parcours ont été jugés particulièrement intéressants. Une série d’entretiens individuels a ensuite permis l’examen approfondi de chacune de ces candidatures. C’est à la suite de ces entretiens individuels que le comité de recherche a retenu un unique candidat en la personne de Jean-Michel BLANQUER. Le comité tient à souligner que la
candidature de Monsieur BLANQUER a recueilli l’unanimité des suffrages de ses membres.

Conformément aux statuts, Monsieur BLANQUER a rencontré les membres du Directoire et le Président du Conseil de Surveillance, puis les membres fondateurs de l’ESSEC en les personnes du Président des Alumni, du Président de la Chambre Régionale de Commerce Paris Ile-de-France, puis enfin Monsieur le Recteur
de l’Institut Catholique de Paris. L’ensemble des personnalités ainsi rencontrées a confirmé et largement approuvé le choix effectué par le comité de recherche. La désignation a donc pu être entérinée le 16 Mai 2013 par le Conseil de Surveillance de l’ESSEC.

Monsieur BLANQUER prendra ses fonctions plénières le 1er Juillet, après le départ de l’actuel Directeur Général Pierre Tapie, que l’ensemble de la communauté ESSEC remercie pour son apport exceptionnel au développement de l’Ecole pendant ses douze années de mandat. Monsieur BLANQUER est professeur agrégé de droit public.

Il a enseigné successivement dans les universités de Paris II, Tours, Lille et Paris III-Sorbonne Nouvelle. Il a dirigé l’Institut des Hautes Études de l’Amérique latine et il préside l’Institut des Amériques.
Il a été recteur de Guyane et recteur de Créteil. Il a été enfin de 2009 à 2012 Directeur Général de l’enseignement scolaire.
Il est l’auteur d’articles et d’ouvrages sur le droit constitutionnel, le droit européen, les institutions d’Amérique latine et sur les politiques publiques d’éducation.
Le parcours de Monsieur BLANQUER se caractérise par un grand sens de l’innovation, de l’ouverture internationale et par sa passion
pour les questions d’éducation.

Sur sa désignation, Jean-Michel BLANQUER déclare : « je tiens tout d’abord à remercier la gouvernance de l’ESSEC pour sa confiance. Je mettrai toute mon énergie au service des valeurs de l’école, de sa réussite et de sa grande tradition d’innovation ».

Classement 2013 des Revues Scientifiques en Sciences de Gestion

Modifié le

Ce que certains évoquent comme le classement FNEGE, qui est en fait le classement du Collège des Associations Scientifiques réunies par la FNEGE regroupant : AFC, ARAMOS, AIMS, AIRL, AFM, AFFI, AGRH, AEI, AIRMAP, AIM, SFM, ADERSE, RIODD, ATLAS-AFMI. Ce classement vient d’être mis à jour sur 2013.

Comme le précise le document : « Ce soutien unanime de l’ensemble d’une communauté scientifique lui donne une forte légitimité. Cette liste a vocation à servir de référence pour les chercheurs, les laboratoires et plus largement pour l’ensemble des institutions d’enseignement et de recherche en gestion. Bien que les articles scientifiques ne représentent pas le critère unique d’évaluation, les enjeux directs et indirects de cette classification des revues demeurent considérables, tant en termes quantitatifs (étant donné le nombre d’enseignants chercheurs et d’étudiants en sciences de gestion – un corps professoral très nombreux à l’Université et dans les Grandes Ecoles, près de 19 % des étudiants de l’enseignement supérieur) qu’en termes qualitatifs (incitation à la publication, carrières des enseignants chercheurs au sein des Grandes Ecoles et de l’Université, évaluation des laboratoires et équipes de recherche, rayonnement international, etc.). »

classement-revue-gestion-2013-fnege.jpg