Archives de catégorie : Ecoles

Le Bridge pour accompagner la création de start-ups dans la Silicon Valley

L’ESSEC Business School, Schoolab et UC Berkeley Sutardja Center for Entrepreneurship and Technology (SCET) ont développé un partenariat afin de réunir leurs expertises au sein du programme : Le Bridge.

Le Bridge : une opportunité de monter une start-up

D’une durée de 10 mois, Le Bridge donne aux étudiants de l’ESSEC, et d’autres établissements d’enseignement supérieur, une connaissance approfondie des processus d’innovation et d’entrepreneuriat, ainsi que l’opportunité de monter une équipe pour lancer un projet de start-up au cœur de la Silicon Valley.

En développant ce nouveau partenariat, l’ESSEC permet à ses étudiants de suivre un programme complet d’entrepreneuriat et d’innovation au sein de la Silicon Valley.

“L’ESSEC poursuit sa volonté d’excellence et a pour objectif de répondre aux challenges du futur à travers de forts partenariats locaux et internationaux. En raison de notre collaboration pérenne avec Schoolab, nous pensons que la prochaine étape est toujours d’offrir à nos étudiants de nouvelles opportunités pour lancer leurs projets” précise Vincenzo Esposito Vinzi, directeur général de l’ESSEC.

Un esprit avan-gardiste

Du mois d’août au mois de décembre, les étudiants de l’ESSEC vont ainsi travailler dans un premier temps à l’UC Berkeley, en Californie, sur le lancement de leur projet d’entreprise. Le programme se poursuit à Paris de février à juillet, mois au cours desquels les étudiants vont pouvoir bénéficier du soutien et de l’expertise de mentors des communautés ESSEC et Schoolab.

“Ce partenariat associe l’esprit pionnier de l’ESSEC, la nature d’accélérateur de Schoolab, et l’esprit avant-gardiste de l’UC Berkeley’s College of Engineering, pour marquer notre volonté commune d’excellence” explique Ken Singer, directeur de l’UC Berkeley SCET.

De nombreux diplômés de l’ESSEC se sont déjà distingués par le passé dans le programme Le Bridge. C’est le cas, par exemple, de Vincent Nallantamby avec Tempow, Pierre-Emmanuel Saint Esprit avec HelloZack, ou encore Hector Balas avec Impala.

“Le Schoolab est un lieu innovant dans lequel les jeunes professionnels sont accompagnés pour devenir les leaders de demain. Nous offrons des méthodes, un réseau et une expérience pour révéler leur talent d’entrepreneur. Ce programme est un formidable accélérateur pour les start-ups en démarrage” pour Jean-Claude Charlet, co-fondateur et directeur général de Schoolab.

Les candidatures pour la prochaine session, qui débutera en août, sont ouvertes pour les étudiants de l’ESSEC et ceux des autres établissements d’enseignement supérieur jusqu’au 15 mai.

Informations : lebridge@theschoolab.com

www.essec.edu – scet.berkeley.edu – theschoolab.com

Le Bridge

CFPB lance une formation « Gérer la relation-client dans un environnement digital »

Comme tous les secteurs économiques, la Banque s’est adaptée au numérique : nouveaux moyens de paiement, dématérialisation des documents, automatisation des processus, environnement phygital, etc. La montée en puissance du digital modifie en profondeur la relation entre les clients et les agences bancaires traditionnelles. En mai 2018, le CFPB – Ecole supérieure de la banque lance une nouvelle formation sur la relation-client dans un environnement digital et phygital : le Pass Omnicanal.

CFPB pour une formation comportementale

Destinée aux collaborateurs des banques et suivre les nouveaux paysages bancaires, cette formation de 2 jours comprend un module intitulé Les nouvelles dimensions de la relation client, qui met les participants en situation client réaliste et un module Clientel’upLa relation commerciale en environnement numérique et multicanal, qui prend la forme d’un Serious Game.

Pour Luc ROUX, Directeur de la Formation Permanente* du CFPB-Ecole supérieure de la banque : «La digitalisation transforme la relation client. Bâtir une expérience client réussie dans ce contexte nécessite de maîtriser les facteurs différenciants de l’acte d’achat et les différentes dimensions de la relation client. Les salariés des banques doivent pour cela développer leurs capacités relationnelles, et savoir les mettre en oeuvre à distance. Notre Pass Omnicanal est une formation comportementale qui répond à ces objectifs. Immersif et innovant, il permet de travailler les leviers d’une expérience client réussie en environnement omnicanal et la maîtrise des comportements qui fidélisent un client à une enseigne. »

Le Pass Omnicanal vient aussi enrichir l’ensemble des cursus en alternance proposés par le CFPB. Il est également proposé en option en formation continue dans les Bachelors Conseiller clientèle.

Dans la peau du client en réalité virtuelle

Avant de suivre le Pass Omnicanal, chaque participant doit obligatoirement vivre une expérience client dans un autre domaine que la banque : Luxe, Distribution, Automobile ou Service Public. Cette expérience enrichit sa connaissance de l’expérience client : environnement, parcours client, rôle des conseillers, etc.

Au cours de la 1re journée de formation du Pass Omnicanal, chaque participant raconte cette expérience. Puis, équipés de lunettes de réalité virtuelle qui les plongent dans une agence bancaire en 3D, les participants vivent des expériences client en agence omnicanal. Ils apprennent ainsi à identifier les besoins transactionnels et émotionnels des clients, à cerner leurs nouveaux comportements et les nouveaux parcours d’achat.

Dans la peau du conseiller avec un Serious Game

Le Serious Game intervient le 2e jour. Chaque participant joue le rôle d’un conseiller clientèle appelé à faire des choix. Une jauge mesure l’impact de chaque décision du conseiller clientèle sur le ressenti du client (confiance dans la banque, crédibilité du conseiller, etc.). Le participant avance donc dans le jeu virtuel par essai-erreur.

A la fin du Serious Game, le formateur évalue chaque participant sur 3 critères : la communication, le comportement et le professionnalisme.

cfpb

L’ISTEC ouvre un Executive DBA en Marketing Digital et Entrepreneuriat

L’ISTEC lance une nouvelle formation destinée aux cadres en activité, titulaires d’un diplôme de niveau Bac +5 et ayant déjà au moins 3 ans d’expérience : un Executive DBA (Doctorate of Business Administration). Organisé sur 3 ans, ce DBA préparera les cadres à haut potentiel à exercer des fonctions stratégiques dans leur entreprise. Deux spécialités seront proposées : le Marketing Digital et l’Entrepreneuriat.

ISTEC pour plus de pratique dans les doctorats

La particularité du doctorat de l’ISTEC sera d’associer recherche et professionnalisation, alors que la plupart des doctorats actuellement proposés aux cadres sont très peu professionnalisants.

Pour Benoît HERBERT, Directeur Général de l’ISTEC : « Certaines entreprises emploieraient très volontiers des cadres ayant un Doctorat, si toutefois ces cursus étaient plus pratiques. Justement, la particularité de notre Executive DBA, c’est qu’il associera recherche académique et professionnalisation. Pour dire les choses autrement, les cadres découvriront des concepts mais ils apprendront surtout à les mettre en pratique. Ajoutons qu’avec cet Executive DBA, l’ISTEC disposera d’une offre de formation complète : Bachelor en 3 ans, BBA en 4 ans, PGE en 5 ans, et DBA en 8 ans. Un atout important pour poursuivre notre développement ».

Modules Recherche et modules appliqués

Destiné aux cadres en activité, et d’une durée de 3 ans, l’Executive DBA comportera chaque année 5 séminaires obligatoires d’une semaine chacun, ce qui correspondant à 150H de présentiel par an. L’année 1, les cadres élaboreront leur projet de Recherche. L’année 2, ils réaliseront des études concrètes et des missions de terrain. L’année 3 sera consacrée à la rédaction et à la soutenance de la thèse professionnelle.

Plusieurs modules seront strictement académiques et dédiés à la Recherche : épistémologie, méthodologie de la recherche, Research design, Méthodes qualitative et quantitative. L’occasion pour chaque participant d’affiner son organisation et sa méthodologie de travail. Chaque participant améliorera ses méthodes de travail.

Dans d’autres modules les participants passeront de la théorie à la pratique ; les concepts théoriques du Management et du Marketing stratégiques seront appliquées aux problématiques concrètes de l’entreprise qui les emploie.

La Recherche à l’ISTEC

Les enseignements s’appuieront sur les travaux de Recherche du Centre d’Etude et de Recherche de l’ISTEC (CERI) et les thèses seront encadrées par des enseignants-chercheurs de l’ISTEC ayant une HDR (Habilitation à Diriger des Recherches). Le CERI (Chiffres clés : nombre d’enseignants-chercheurs, nombre d’HDR, nombre de publications).

Rappelons qu’à l’ISTEC, la Recherche porte sur 3 domaines : Transformation Marketing et Digitale de l’entreprise ; Market and Business in Society ; Marchés du travail : Employabilité, Contrats, Carrières et Capacités.

EtablissementISTEC
Intitulé de la formationExecutive DBA
Diplôme délivréCertificate of Research in Doctorante Business Administration
Label/accréditationEn cours
Profil des participantsCadres de niveau Bac+5 ayant au moins 3 ans d’expérience professionnelle
Dépôt des candidaturesTout au long de l’année auprès de Stéphane Djelilate : s.djelilate@istec.fr
Sélection des candidatsSur dossier + entretien
Durée de la formation3 ans
Contenu de la formation• Entrepreneuriat et innovation • Stratégies d’innovation marketing • Introduction à l’épistemologie et à la méthodologie de la recherche • Research design • Méthode qualitative et quantitative • Modules professionnels
Objectifs pédagogiques
• Appliquer la rigueur de la recherche académique aux problématiques contemporaines de l’entreprise.
• Questionner et améliorer les pratiques, les stratégies et les business models existants
Tarif de la formationFrais de scolarité : 9 000 € par an Aides dédiées aux formations continues : – Financement via le plan de formation ou le Compte Personnel de Formation – Financement via les organismes collecteurs (OPACIF, Fongecif…) – Financement possible par le Conseil Régional et Pôle Emploi.
ContactPédagogie : d.bencherqui@istec.fr
Admission : s.djelilate@istec.fr
Site webwww.istec.fr
https://istec.fr/programmes/executive-mba/dba/

istec

IONISNEXT : au service des Anciens de IONIS Education Group

Pour la première fois depuis 1980, la remise des diplômes des écoles du Groupe IONIS s’est déroulée avec une unité de temps et de lieu, réunissant du 12 au 14 avril 2018, au Palais des Congrès (Paris 17e), près de 4 000 diplômés de la promo 2017 et près de 10.000 invités au total. IONIS Education Group a saisi cette opportunité pour annoncer le lancement de IONISNEXT.

IONISNEXT : une grande ambitino

Cette initiative a l’ambition de rassembler ses diplômés, quelle que soit leur école, leur ville, leur année ou leur spécialisation. L’objectif est de favoriser par une diversité d’actions, les rencontres, l’envie de mieux se connaître et de s’ouvrir à d’autres domaines, d’autres idées. Une réflexion initiale appuyée par la triple culture du Groupe IONIS qui forme aux mondes de l’ingénieur, du business et de la création, 3 piliers fondamentaux de la transformation digitale qui sont amenés à œuvrer ensemble en permanence.

Marc Sellam, président-directeur général de IONIS Education Group, a déclaré lors de cette remise des titres : « Vous avez quitté l’une de nos écoles, diplômé et prêt à montrer vos compétences et votre personnalité aux professionnels. Et très vite, vous avez constaté que la fin des études n’était ni la fin des relations avec celles et ceux que vous avez connu sur votre campus, ni la fin du besoin d’acquérir de nouvelles connaissances et compétences, encore moins la fin d’enrichir votre vie de nouvelles rencontres, d’expertises, d’influences … ». C’est pourquoi le premier Groupe de l’enseignement supérieur privé en France souhaite offrir à ses diplômés la possibilité de se retrouver, de partager, de dialoguer et d’envisager des projets novateurs communs.

IONISNEXT

4 opportunités de rencontres autour d’un programme fédérateur

Dès la rentrée 2018, pour répondre aux nombreuses passions et centres d’intérêt des diplômés œuvrant dans une très grande diversité de métiers, IONISNEXT proposera quatre opportunités de rencontres en fonction de leurs besoins et de leurs disponibilités. Hormis les workshops, le reste des événements se fera sur un rythme mensuel. Et si dans un premier temps, l’intégralité des actions se déroulera sur Paris, le projet sera développé en régions dans un second temps.

Les grandes conférences

De 18h30 à 20h30, face à un journaliste spécialisé, une personnalité reconnue des mondes de l’économie, de la culture, des médias ou des technologies répondra aux questions d’actualité liées aux transformations de notre société et dialoguera avec les participants.

Campus Numérique & Créatif Paris Centre, avenue Parmentier (métro Parmentier)

Les After thématiques

De 18h30 à 20h30, un auteur rencontrera les publics présents afin de dialoguer autour de son ouvrage. Certains événements seront organisés en partenariat avec FYP Editions, l’éditeur leader spécialisé dans les technologies, les transformations de nos sociétés et les implications du digital.

Campus Paris Centre, rue des Francs-Bourgeois (métro St Paul)

Les petits déjeuners rencontres

De 8h30 à 10h, un dirigeant échangera avec les Anciens afin d’évoquer la stratégie de son entreprise, les nombreux modes d’adaptation aux transformations, qu’elles soient numériques, sociologiques ou économiques.

Campus Paris Centre, rue Saint-Marc (métro Bourse)

Les workshops

Les métiers d’aujourd’hui, en perpétuelle évolution, obligent les actifs à se former continuellement. IONISNEXT proposera, sous la forme de workshops, un accès à diverses formations, prenant en compte la pluralité des domaines et des métiers exercés par ses Anciens, sur des sujets essentiels pour leur évolution professionnelle et personnelle. Les diplômés auront l’occasion de découvrir ou d’approfondir leurs compétences, en petits groupes, le samedi ou lors de soirées.

Campus parisiens du Groupe

Pour Marc Drillech, directeur général de IONIS Education Group : « Nous avons créé IONISNEXT car, quel que soit le secteur, quelle que soit l’entreprise, le besoin de transversalité et de proximité des univers est indispensable. Et nous considérons que notre rôle c’est également de favoriser la connexion entre nos Anciens, quelle que soit leur école. C’est un projet de longue haleine que nous allons réussir parce qu’il est pleinement dans le sens de l’histoire ».

Une adhésion simple

L’adhésion au projet est simple. Tout ancien diplômé d’une école du Groupe IONIS est membre de droit de IONISNEXT. Pour être informé régulièrement du programme à venir, il suffit de s’inscrire sur le site : www.ionisnext.com. Dès le mois de juin 2018, le programme des 4 premiers mois sera disponible sur le site et les inscriptions ouvertes.

Air France choisit l’ENAC pour recruter et former ses pilotes cadets

Avec un besoin de recrutement de 250 pilotes par an, porté par les départs naturels et par une croissance importante de la flotte et de l’offre Air France, Joon et Transavia, Air France a décidé de relancer sa filière pilotes cadets 8 ans après sa fermeture. Les premières intégrations en école débuteront dès cet été et c’est l’ENAC, École Nationale de l’Aviation Civile, qu’Air France a retenue pour sélectionner et former ses futurs pilotes de ligne. Leur cursus se fera sur 20 mois jusqu’à l’obtention des licences nécessaires pour l’exercice de leur métier.

Ils rejoindront ensuite le groupe Air France en tant que pilotes sur Airbus A320 ou Boeing 737.

ENAC pour apprendre le pilotage

L’ENAC est la première école de pilotage en Europe, reconnue mondialement pour l’exigence de ses sélections et l’excellence de sa formation. Depuis 70 ans, l’ENAC forme les pilotes de ligne pour les compagnies aériennes du monde entier dont 4 des 10 plus grandes compagnies au monde dont Air France qui prévoit de lui confier 60 cadets dès cette année.

L’ENAC assurera la sélection de tous les cadets sur les phases de tests psychomoteurs et psychotechniques. Pour les candidats retenus, la formation, entièrement financée par Air France, débutera par 9 mois de théorie sur le campus toulousain de l’école et se poursuivra dans des centres spécialisés pour la formation pratique.

« Air France et l’ENAC forment ensemble, avec une grande expertise, les futurs pilotes de la compagnie depuis de nombreuses années. En confiant ses cadets à une école de stature internationale et référence dans l’univers de l’aérien, Air France fait le choix d’une formation d’excellence » a déclaré Olivier Dulat, Directeur Général Adjoint Opérations aériennes d’Air France.

Pour Philippe Crébassa, Directeur Adjoint de l’ENAC : « c’est une très grande satisfaction d’être le partenaire privilégié d’Air France pour former la prochaine génération de pilotes. Nous partageons les mêmes valeurs d’excellence et de performance qui fondent notre coopération ».

ENAC

Des architectes-managers formés à l’ENSA-V et l’ESSEC Business School

L’ESSEC Business School et l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Versailles (ENSA-V) initient un double diplôme pour les futurs architectes-managers sans équivalent en France. Ce double cursus, d’une durée totale de cinq ans, suivi en alternance dans les deux écoles, débouche sur l’obtention à la fois du Diplôme d’État d’architecte et de l’ESSEC Grande École. Il forme aux pratiques professionnelles novatrices dans le domaine architectural et urbain, caractérisées par l’interdisciplinarité et la gouvernance complexe des projets.

La conception et la production du monde bâti à toutes les échelles doivent faire face partout dans le monde à des enjeux multiples, devenus souvent critiques. L’accélération de l’urbanisation et des transformations urbaines, la préservation des ressources environnementales et les changements de modes de vie qu’elle appelle, la révolution numérique et ses multiples impacts techniques, économiques et sociaux, le besoin d’apporter des réponses diversifiées et équitables aux besoins des ménages et des entreprises en maîtrisant au mieux les impératifs économiques, entraînent une complexité croissante des projets architecturaux et urbains.

« Pour répondre à ces défis, il faut transformer les méthodes de conception et de mise en œuvre des projets, l’organisation et le pilotage de leurs acteurs. Le double diplôme créé par l’ESSEC et l’ENSA-V répond à ces enjeux. En conjuguant les deux cultures et les compétences de l’architecture et du management, il forme des professionnels capables de répondre aux besoins de conduite de projet des grandes agences internationales pluridisciplinaires d’architecture ou d’urbanisme ou des grands maîtres d’ouvrage publics ou privés » explique Patrice Noisette, professeur à l’ESSEC Business School.

Un double diplôme pour former des architectes-managers

Les étudiants obtiendront le diplôme d’État d’architecte et le diplôme de l’ESSEC Grande École, et pourront préparer l’habilitation à exercer la maîtrise d’œuvre en son nom propre (HMONP). Les étudiants de la Grande École pourront dès l’année de Pré-Master suivre un programme de sensibilisation à l’architecture puis intégrer le double diplôme lors d’un cursus alterné entre les deux établissements. L’enseignement qu’ils recevront à l’ENSA-V intègrera plusieurs projets architecturaux et urbains, une initiation à la recherche, la préparation d’un mémoire ainsi que des cycles de conférences tournées vers la pratique professionnelle.

De leur côté, les étudiants de l’ENSA-V pourront dès la 3e année (L3) suivre un programme de sensibilisation au management et intégrer le double diplôme après leur 1re année de master (M1) sous la forme d’un cursus alterné. Ils suivront à l’ESSEC des cours fondamentaux dans les grandes disciplines du management (finance, marketing, économie…) et choisiront leurs cours de gestion en fonction de leur projet. Les expériences professionnelles et internationales viendront compléter les enseignements théoriques.

Ce double diplôme s’inscrit dans un partenariat plus large entre l’ESSEC et l’ENSA-V, dont l’ambition est de contribuer à l’éclosion de nouveaux métiers et au développement de la recherche et de l’innovation pédagogique, notamment sur les thèmes du projet, de la simulation et de l’aide à la décision.

« Ce double diplôme architectes-managers se fondera sur la diversité des étudiants et de leurs savoirs. Concevoir, conceptualiser, faire de l’architecture est avant tout développer un raisonnement, mettre en place une pensée. Les dessins, les maquettes, l’écrit, la vidéo, la modélisation pour énumérer quelques-uns des nombreux outils dont nous disposons pour projeter ne sont que des outils au service d’un propos. Le double diplôme entre l’ESSEC et l’ENSA-V sera un espace de réflexion visant à étendre les outils et les pratiques liés au développement du projet, en intégrant dans le processus conceptuel les spécificités liées aux savoirs propres aux différents cursus » précise Emmanuel Combarel, enseignant à l’ENSA-V.

Ce cursus innovant a pour objectif général de former des architectes-managers et de leur permettre de concevoir et piloter des projets complexes en prenant en compte toutes leurs dimensions spatiales, environnementales, économiques et sociétales et en conjuguant les attentes de leurs parties prenantes.

Les débouchés professionnels sont diversifiés : agences d’architecture ou d’urbanisme et de développement économique, établissements publics ou sociétés publiques locales d’aménagement et de développement, sociétés d’investissement ou de promotion privée, direction immobilière des grands groupes internationaux, nouveaux métiers de la transformation digitale de l’architecture et de l’urbanisme et des services urbains…

Un partenariat ambitieux, fondé sur des valeurs communes Le double diplôme de l’ESSEC et de l’ENSA-V consacre une convergence forte des deux écoles sur des axes majeurs :

  • une orientation internationale très forte, dans un monde multipolaire et multiculturel, et où elles entendent porter une éthique humaniste et responsable de la connaissance et de l’action ;
  • un engagement pour l’innovation pédagogique marqué notamment par l’interdisciplinarité et par la démarche de projet, perçus comme outils de maîtrise de la complexité, au service du développement personnel des étudiants et de leur implication professionnelle ;
  • un positionnement à l’articulation de la recherche et des échanges avec les acteurs économiques et sociaux, afin de former des professionnels capables d’anticiper et d’accompagner les mutations de nos sociétés, en maîtrisant notamment les outils numériques d’analyse, de simulation et d’aide à la décision ;
  • une vision partagée des nouveaux enjeux des métiers auxquels seront préparés les étudiants, pour eux-mêmes et pour la société, et de l’utilité de croiser les apports des différentes disciplines pour mieux y répondre.

Au-delà du double diplôme, cette convergence nourrira d’autres coopérations étroites en matière pédagogique et de recherche entre les deux écoles, et plus largement au sein de la COMUE Université Paris-Seine à laquelle elles appartiennent.

À propos de l’ENSA-V

L’ENSA-V est un établissement public placé sous tutelle du ministère de la Culture (Direction générale des Patrimoines) qui fait partie du réseau des 20 écoles nationales d’architecture. Située depuis 1969 au cœur de Versailles, dans les bâtiments classés Monuments historiques de la Petite écurie du Roy sur le domaine du Château de Versailles (11 500 m²), elle offre à ses étudiants et ses enseignants un terrain favorable à l’innovation et à l’expérimentation. L’école délivre le diplôme d’études en architecture (licence), le diplôme d’État d’architecte (master), une habilitation à exercer la maîtrise en son nom propre, un doctorat en architecture, et propose des masters spécialisés en partenariat avec des universités ainsi que deux formations continues. L’ENSA-V, membre de la COMUE Université Paris-Seine, encourage les innovations pédagogiques, le croisement fertile de disciplines autour du projet architectural et urbain ainsi que l’expérimentation. Sa pédagogie favorise une pratique intense du projet architectural tout en développant les questions de l’architecture dans les domaines de l’édifice, de la ville et du territoire, en associant théorie et pratique. Au cœur de ce dispositif, le laboratoire LéaV constitue une unité de recherche unique et pluridisciplinaire (38 enseignants-chercheurs et chercheurs, 21 membres associés et émérites, 33 doctorants). Largement ouverte sur le monde, l’ENSA-V est partenaire de 36 établissements internationaux et délivre un master Ecological Urbanism franco-chinois avec l’Université de Tongji à Shanghai.

Plus d’informations : www.versailles.archi.fr

ensa-v architectes-managers

À propos de l’ESSEC

L’ESSEC, fondée en 1907, est un acteur majeur de l’enseignement de la gestion sur la scène mondiale qui détient la « Triple couronne » en ayant les accréditations EQUIS, AACSB et AMBA. Avec 5 867 étudiants en formation initiale, une large gamme de programmes en management, des partenariats avec les plus grandes universités dans le monde, un réseau de 50 000 diplômés, un corps professoral composé de 162 professeurs permanents en France et à Singapour dont 20 professeurs émérites, reconnus pour la qualité et l’influence de leurs recherches, l’ESSEC perpétue une tradition d’excellence académique et cultive un esprit d’ouverture au service des activités économiques, sociales et de l’innovation. En 2005, l’ESSEC a ouvert un campus en Asie, l’ESSEC Asia-Pacific, stratégiquement situé à Singapour. Ce campus représente pour l’ESSEC l’opportunité de participer à la croissance de l’Asie et d’apporter son expertise dans cette région en pleine expansion. En 2016, l’ESSEC a ouvert un nouveau campus ESSEC Afrique à Rabat, au Maroc. L’expansion internationale de l’ESSEC permet à ses étudiants et professeurs d’étudier et comprendre les forces économiques en présence dans les différentes régions du monde.

Pour toute information complémentaire : www.essec.edu

Nouveau MBA Communication & Marketing à EFAP Lyon

Implantée à Lyon depuis plus de 50 ans, EFAP Lyon, école de communication, offrait un diplôme de 4 ans aux étudiants jusqu’à l’année dernière. Depuis le mois d’octobre, la formation à l’EFAP s’étend sur 5 ans avec l’ouverture d’un nouveau MBA stratégique en communication et marketing.

La création d’une 5e année à EFAP Lyon

Alain Moreau, directeur de ce MBA raconte : « Pour moi, ouvrir un MBA à Lyon était une évidence. D’abord, parce que cela permet d’offrir un cursus de 5 ans aux étudiants de l’EFAP Lyon mais aussi parce que Lyon est le deuxième centre économique français, un grand carrefour européen et un bassin d’emploi important. »

Ce nouveau MBA d’un an est divisé en deux parties. Une première avec 6 mois de cours sur un programme complet : marketing stratégique, communication 360, marketing et vente à l’international, communication de crise, relation client etc. Durant ces 6 mois, les étudiants ont aussi l’occasion de travailler avec des marques en situation réelle. Par exemple, ils ont répondu à une problématique de Bocuse, à savoir : Comment développer cette entreprise à l’international ?

Des modules peuvent aussi être proposés « à la carte » comme l’utilisation de PAO (Suite Adobe Photoshop), le montage vidéo en collaboration avec l’Olympique Lyonnais ou du référencement avec Google Analytics pour répondre à la diversité des acquis des étudiants mais aussi adapter le programme en fonction des besoins et envies de chacun.

La deuxième partie de 6 mois concerne un stage en entreprise. Et, parce qu’aujourd’hui, toutes les entreprises ont besoin de communication et marketing, tous les étudiants trouvent un stage. Ils sont formés en début d’année pour répondre aux attentes des entreprises et du marché.

Les premiers pas dans la vie active

La direction de l’école souhaite surtout que ce MBA soit vu comme un tremplin pour entrer sereinement dans la vie active. Ainsi, tout est pensé pour permettre à l’étudiant de s’intégrer progressivement dans son futur milieu professionnel.

Les intervenants sont des professionnels en poste et reconnus dans leur discipline. Leur pratique pédagogique évolue en permanence afin qu’elle colle aux attentes actuelles. A savoir qu’un nouveau cours de retailing pour répondre à la révolution en cours dans la distribution, des ateliers de développement personnel et un cours de management ont été mis en place. Aussi, un enseignement digital intégré et une dimension éthique ont été inclus dans toutes les disciplines. Le programme a ainsi été conçu pour répondre à ce que les entreprises attendent d’un jeune diplômé.

Il existe également une proximité permanente avec les professionnels sous forme de conférences, de Masterclass (l’EFAP organise la « semaine des Masterclass du Marketing »), de visites d’entreprises et d’études de cas lors desquels les étudiants conçoivent puis présentent des recommandations stratégiques dans des conditions réelles.

À ce jour, Le MBA Communication & Marketing Stratégique de l’EFAP vient d’être classé 4e de France. Fort de son succès, l’EFAP Lyon comptabilise déjà une trentaine de candidatures pour la rentrée prochaine de sa 5e année.

EFAP Lyon

Heide Mathieu nommée Déléguée régionale du Groupe IGS

Diplômée d’une maîtrise en droit privé de l’université de Toulouse 1, titulaire d’un DESS «Ingénierie de la Formation et des Systèmes d’Emploi» et d’un DESS «Politiques d’Emploi et Développement des Ressources Humaines », Heide Mathieu débute tout naturellement sa carrière dans le monde des organisations professionnelles, comme chargée de mission à l’Union Patronale Midi-Pyrénées. Elle participe à la création de l’OPCAREG Midi-Pyrénées – Organismes Paritaires Collecteurs Agrées -, puis devient responsable emploi-formation à la CGPME – Confédération des Petites et Moyennes Entreprises – régionale, avant de devenir attachée de direction nationale au siège de l’OPCA – Organisme Paritaire Collecteur Agrée – de la branche chimie-pharmacie où elle assure l’ingénierie et la conduite de projets nationaux ainsi que la communication auprès des adhérents et des partenaires.

Elle rejoint la Délégation régionale du Groupe IGS Toulouse en 2001 comme responsable du développement de la formation continue et des programmes des filières RH et gestion d’entreprises.

En 2006, Heide Mathieu décide de prendre la direction de l’Ecole Supérieure des Métiers (CFA de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Haute-Garonne). Elle ne retrouvera la Délégation régionale du Groupe IGS qu’en 2010 en tant que Directrice de l’école IGS-RH, puis Directrice du Campus de Toulouse-Blagnac, où elle manage l’ensemble des écoles et activités de formation.

« Son expertise des métiers de la formation et son savoir-faire managérial, vont contribuer, en région Occitanie, à relever les défis que la réforme de la formation propose, et nous y sommes prêts, tant dans l’initial avec l’apprentissage et les écoles pro, que dans la formation tout au long de la vie avec des approches compétences qui sont dans notre ADN. » indique Jean-Pierre Fourcade, fondateur du Campus IGS Toulouse et membre du Comité Exécutif du Groupe IGS.

Campus IGS Toulouse

Le Campus IGS Toulouse regroupe 4 écoles d’enseignement supérieur : l’ICD école de commerce, de business développement et de marketing, délivrant le Grade de master, l’IGS-RH, école des Ressources Humaines reconnue par l’État, l’IPI, école qui forme aux métiers de l’informatique et du numérique, l’ISCPA, Institut supérieur des médias, école de journalisme et de communication. Un CFA (Centre de Formation d’Apprentis) propose des filières complètes de Bac à Bac+5, qui se positionne désormais comme CFA des métiers et compétences numériques. Par ailleurs, le Campus vient d’acquérir les locaux du Centre de formation de l’automobile (GNFA), qui va permettre d’augmenter sa capacité d’accueil avec un nouveau bâtiment « high tech » et ultra connecté. Le Campus reçoit actuellement 1 200 étudiants, alternants et apprentis, et poursuit sa croissance dans la région Occitanie. www.groupe-igs.fr

Heide Mathieu
Heide Mathieu IGS

IGS-RH lance la 5e Nuit des RH sur le campus de Paris

IGS-RH, école de référence dans les Ressources Humaines, accueillera le jeudi 12 avril à partir de 18h30, 250 professionnels RH et étudiants. La soirée débutera par une plénière sur le thème « Quelles relations entre Responsabilité sociale des entreprises (RSE) et Data RH dans un monde où les nouvelles technologies permettent un accès quasi illimité à l’information ? »

La Nuit des RH chez IGS-RH

Les participants approfondiront leur maîtrise du règlement européen sur la protection générale des données (RGPD). Ils élaboreront ensuite des solutions innovantes grâce à des workshops collaboratifs sur les thèmes de l’« infobésité », du recrutement et de l’employabilité.

Hortense Chavancy, étudiante de 5e année à l’IGS-RH et organisatrice de l’événement précise : « C’est une vraie expérience de mener un projet d’une telle ambition. Nous ressortons de ce travail de toute une année avec des connaissances théoriques nouvelles, mais aussi avec toutes les bonnes pratiques liées à la gestion de ces événements exceptionnels.

Eric Le Deley, Directeur de l’IGS-RH précise à cette occasion que « La nuit des RH est pour les étudiants de 5e année une opportunité de mener tout au long de l’année une opération d’envergure. Cet événement unique en France leur permet de s’intéresser aussi bien au fond, puisqu’ils mènent des études auprès de la fonction RH, qu’à la forme puisqu’ils organisent un événement complexe. Les professionnels des RH qui s’y retrouveront, exploreront avec les étudiants les nouvelles pistes qu’apportent les données et la RSE en matière des RH. Ils en ressortiront porteurs d’idées innovantes et de références nouvelles à mettre en œuvre dans le cadre de leur mission en entreprise qu’ils commenceront début juin.

La Nuit des RH aura lieu sur le campus du Groupe IGS situé au 12, rue Alexandre Parodi 75010 Paris. M° Louis Blanc (L7), Jaurès (L2).

La nuit 2017

IGS-RH nuit des RH