Archives de catégorie : Les amis de LaRSG

LaRSG arrive sur Twitter

LaRSG arrive sur Twitter… Et oui, il y a toujours du neuf au sein de La Revue des Sciences de Gestion. Du neuf pour aider à se développer la recherche en gestion francophone, du neuf pour diffuser les auteurs qui font confiance à notre publication.

Nous mettons toujours a disposition sur notre site les titres des articles qui nous diffuserons dans nos prochains numéros.

LaRSG la revue des sciences de gestion

 

Romain Zerbib, le Rédacteur en Chef adjoint de La RSG

Romain Zerbib, le Rédacteur en Chef adjoint de La Revue des Sciences de Gestion (La RSG).

Résumé du parcours de Romain Zerbib

Romain ZerbibDocteur en sciences de gestion, Romain ZERBIB est enseignant-chercheur au Lara/ICD BS et chercheur associé au CEREGE. Responsable pédagogique de l’académie du Commandement à HEC Paris, il est également directeur de la revue Management & Data Science (MDS) et rédacteur en chef adjoint de La Revue des Sciences de Gestion (La RSG).

Matières enseignées
Stratégie, du Management, Marketing.

Axes de recherche
Les recherches actuelles de Romain ZERBIB se concentrent essentiellement sur les mécanismes de diffusion et d’adoption des outils de gestion au sein des entreprises.

Extrait de son dernier article publié dans la Harvard Business Review France (numéro hiver 2016)

Comment faire d’une théorie inefficace un phénomène de mode en entreprise ?

Nous avons déjà tous assisté à un séminaire, une réunion où nombre de dirigeants employaient le même champ lexical et s’appuyaient sur un même outil, une même logique, émanant généralement d’une firme ou d’un pays affichant une insolente croissance. Et quelques mois plus tard… plus rien. La solution miracle semblait déjà remplacée par une autre formule idoine et son cortège d’histoires incroyables. Les managers suivent aussi des modes et ont parfois, en la matière, des comportements peu rationnels.

Quels mécanismes sous-jacents induisent une telle uniformisation ? Sommes-nous de zélés suiveurs, soumis à une insidieuse industrie du prêt-à-penser ? Si oui, comment procèdent au juste les architectes en question pour imposer leurs normes sur le marché ?

Un cas d’école d’abord : en 1972, soit deux ans après le lancement officiel de la matrice de portefeuille (qui est une représentation graphique des différents domaines d’activités stratégiques de l’entreprise dans le but d’évaluer sa compétitivité et d’en déduire une stratégie), 100 multinationales américaines en avaient adopté une. Et, six ans plus tard, 75% des firmes du fameux classement Fortune 500 emboîteront le pas. Moult études ont pourtant démontré que les entreprises ayant eu recours aux matrices ont obtenu de moins bons résultats que les autres. Et il ne s’agit ici nullement d’un cas isolé : depuis un siècle environ, de multiples pratiques se sont succédées à intervalles plus ou moins réguliers pour venir orienter – de façon significative – les pratiques de gestion des firmes du monde en entier.

Nombre de chercheurs se sont en conséquence interrogés sur les motifs d’un tel phénomène. Une première explication suggère que les managers adoptent une pratique car elle permet de répondre le plus simplement et efficacement possible aux contraintes techniques auxquelles ils sont confrontés. Royston Greenwood et Bob Hinings observent toutefois que cette explication n’est guère satisfaisante dans la mesure où elle ne permet pas de comprendre pourquoi un grand nombre de managers adoptent de façon quasi simultanée la même pratique, alors qu’ils appartiennent à des secteurs d’activités différents, soumis à des logiques distinctes et des cycles économiques particuliers.

La théorie néo-institutionnelle et la théorie des modes managériales constituent néanmoins deux angles d’analyse en mesure de dénouer cette intrigue à travers la mise en évidence de 5 facteurs explicatifs. Ils supposent que les managers – en partie à cause de la pression normative qu’ils subissent – convoiteraient en priorité les pratiques étant présentées, au sein du discours promotionnel, comme étant simples, modernes, efficaces et rationnelles. Les motifs d’un tel comportement sont schématiquement déclinés ci-dessous […]

Lire la suite de l’article en suivant ce lien.

Lancement du Tage Executive : test pour la formation continue

La famille TAGE s’agrandit. Destiné à l’entrée en cycle de formation continue en école de commerce ou de management, ce nouveau test initié par la FNEGE (Fondation Nationale pour l’Enseignement de la Gestion des Entreprises) s’adresse aux professionnels souhaitant développer leurs compétences ou envisager une reconversion professionnelle. Pour Emmanuel MARGERIE, responsable des tests TAGE : «Le test, peu contraignant, est conçu pour que le candidat, ayant quitté les cursus classiques, parfois depuis longtemps, ne soit pas obligé de se replonger dans des notions trop scolaires. Les questions sont contextualisées et adoptent un langage pratique du quotidien de l’entreprise.»

Tage : un test fondé sur l’évaluation des aptitudes

Le TAGE Executive vise à évaluer les aptitudes et les qualités personnelles (gestion du stress, du temps, concentration…), offrant ainsi les mêmes chances de réussite à tous les candidats, quel que soit leur profil professionnel. Il s’agit alors de comparer leurs capacités sans considération du niveau socioculturel ou d’études. Présentée sous forme de Questionnaire à Choix Multiples (QCM), l’épreuve s’articule autour de trois dimensions : compréhension et communication d’entreprise technique quantitative pour l’entreprise ainsi que raisonnement et logique d’entreprise. Il n’existe pas de programme spécifique pour s’y préparer et les 60 questions n’exigent aucune compétence particulière en gestion.

www.tageexecutive.fr

tage executive

Revues de gestion les plus reconnues : La RSG au Top 10 de la FNEGE

Ici et là on évoque le classement des revues gestion spécialisées. Pour donner du grain à moudre sur la question à toutes les personnes qui s’intéressent à la question, voici une étude très complète réalisée à la demande de la FNEGE qui permet notamment de revenir sur un classement des revues de gestion, notamment de notoriété des revues de recherche en gestion.

La RSG classée 4e. Pour ses autres classements voir également la page Indexation de notre site.

top 10 revues management revues de recherche en gestion Revues de gestion

Pour ceux qui souhaite retrouver d’autres sources de réflexion.

L’enquête de la FNEGE sur les revues de gestion

Quel est l’impact de la recherche sur les managers ? Telle était la question que cherchait à éluder l’enquête FNEGE sur l’impact de la recherche en management. Réalisée par Michel KALIKA, Professeur à l’IAE Lyon, BSI, Sébastien LIARTE, Professeur à l’Université de Lorraine et Jean MOSCAROLA, Professeur à l’Université de Savoie.

Quels sont les auteurs et les connaissances que les managers considèrent comme utiles pour leurs pratiques ? Sont-ils informés sur la recherche en management ? Comment et qu’en pensent-ils ? Les 1557 réponses obtenues sur l’enquête FNEGE, menée en partenariat avec Sphinx Institute, permettent à présent d’appréhender la manière dont l’impact de la recherche est perçu par les managers.

Classement des revues de recherche en gestion les plus reconnues

On sein de cette étude, on retrouve le classement des revues de recherche en gestion les plus reconnues.
Peu de managers sont réellement informés sur la création de nouvelles connaissances en gestion / management, notamment les « Jeunes cadres » ayant un rôle opérationnel. Les mieux informés se trouvent parmi les « Dirigeants Consultants » et « Spécialistes fonctionnels ». Cependant, la moitié des répondants considère que la recherche en management peut leur être utile. A peine un tiers pour ceux qui ne sont pas informés ! La recherche est d’autant mieux connue et appréciée que les managers sont âgés et dans des positions de direction. Les dirigeants sont considérés par les praticiens comme des producteurs de connaissance pouvant rivaliser avec les chercheurs. Il apparaît ainsi nécessaire d’inciter la communauté des chercheurs à plus communiquer les résultats des recherches aux praticiens et pour cela de développer des outils d’évaluation de l’impact managérial des publications venant compléter leur évaluation académique.
Etude FNEGE 2016 « L’impact de la recherche en management »

 

J’entreprends, le MOOC qui facilite l’entrepreneuriat en Tunisie

Un nouveau MOOC intitulé « J’entreprends » visant à développer l’esprit d’entrepreneuriat est en préparation en Tunisie et devrait débuter avec une mise en ligne dès l’été 2016 sous l’adresse www.moocy.tn (nous ferons un article sur LaRSG.fr pour indiquer la mise en ligne du service).

J’entreprends : la promesse d’indépendance entrepreneuriale à distance

Que l’on soit porteur d’un projet d’entreprise, en attente des compétences nécessaires à la réalisation d’un plan d’affaires ou désireux d’obtenir un soutien dans le cadre d’un accompagnement distant partout dans le monde ces questions restent les mêmes, que l’on soit en France, en Europe ou pour le cas d’espèce en Tunisie.

Cette idée simple, Mohamed Ben Saâd, a décidé de la faire sienne pour initier un projet ambitieux de MOOC francophone dans le domaine de l’entrepreneuriat. Dès l’origine du projet, il a décidé de réunir autour de lui une équipe d’enseignants-chercheurs en sciences de gestion tunisiens – dont LaRSG connait depuis longtemps les compétences indéniables.

Des soutiens de taille

Comme le précise Mohamed Ben Saâd, co-fondateur de Tunisie Université Numérique : « sur Internet, le monde est petit », mais à grand projet, grands soutiens. C’est le cas avec l’appuis d’Estim Université – une école privée Tunisienne – complété par l’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Sousse, qui pourraient faire décoller le projet avec un vivier envisagé de près de 8.000 inscrits dès la première session.

Cette facilité technique permet également d’envisager d’autres partenariats , notamment par le soutien de programmes d’aides internationaux au développement qui sont attendus d’ici peu notamment en raison de l’accompagnement des porteurs de projets proposé gratuitement, comme du soutien déjà affirmé des autorités gouvernementales tunisiennes en la personne de Noomen Fehri, le ministre des Technologies de la communication et de l’Economie numérique, qui précisait d’ailleurs fin avril à African Manager : « L’école numérique est le meilleur moyen pour assurer l’égalité des chances ».

Un projet – en tout état de cause – qui pourrait inspirer l’Agence France Entrepreneurs.

Les premiers MOOCs attendus

Une première série de MOOC (Massive Open Online Courses, que l’on peut traduire par « cours en ligne ouvert et massif ») sont actuellement en préparation – sous forme d’un programme e-learning complet sous l’appellation ombrelle « J’entreprends » :

  • Mon projet, comment le protéger de l’idée à la réalisation
    Ce MOOC a pour objectif d’expliquer les différentes démarches à suivre afin de protéger son projet ainsi que les principes fondamentaux du droit des affaires.
  • Plan d’affaires pour les non-financiers
    Ce MOOC a pour objectif l’accompagnement des porteurs de projet au niveau de l’élaboration de leurs plans d’affaires et comportera deux grands volets : l’étude financière et la stratégie marketing.
  • Intelligence émotionnelle pour être mieux avec soi et avec les autres
    Ce MOOC explique comment acquérir l’habileté à percevoir et à exprimer les émotions, à les intégrer pour faciliter la pensée, à comprendre et à raisonner avec les émotions, ainsi qu’à réguler les émotions chez soi et chez les autres.
  • Stratégie d’entreprise, les grands axes
    Ce Mooc a pour objectif d’aborder les fondements de la stratégie d’entreprise afin d’aider l’apprenant dans le choix des actions menées par son entreprise.

mooc tunisie

Les premiers partenaires :

estim universite J'entreprends ecole nationale ingenieurs de sousse J'entreprends

Comment devenir conférencier professionnel ? Christine Morlet présente les bases du métier

Christine Morlet
Christine Morlet

Entre conférencier et formateur… y-a-t-il une différence ?
En quoi donner des conférences peut vous permettre de toucher des compléments de revenus, élargir votre réseau, et faire connaître votre activité rapidement ?
C’est ce qu’aborde une série de 3 vidéos, dont voici la première, réalisée par Christine Morlet, sur le monde de la conférence et quelles nouvelles opportunités s’ouvrent à ceux qui choisissent de devenir conférenciers professionnels.

Christine Morlet est la première CSP (conférencière certifiée profesionnelle) française de niveau international et présidente de l’AFCP (association française des conférenciers professionnels).

Pour  découvrir le Secret des Grands Orateurs
Téléchargez le Document de travail :
« Comment Structurer votre discours
pour augmenter votre impact en public »

Atelier de l’association française des Experts & Conférenciers professionnels le 9 juin 2015

L’AFCP, l’association française des Experts & Conférenciers professionnels, dirigée avec conviction par sa présidente Christine Morlet, organise le 9 juin 2015 une journée de rencontres et d’ateliers pour ceux qui souhaitent parfaire leur art ou plus simplement découvrir les ficelles d’un métier en devenir : celui de conférencier et d’animateur de conventions professionnelles.

Des conférenciers, des animateurs lors de grands rassemblements, ou de réunions d’entreprises, vous en avez connu. Des bons, comme des perfectibles… Voici enfin qu’une association vise en France à promouvoir et professionnaliser ce métier selon des normes internationales.
Inscrite dans le cadre de la « Global Speakers Federation« , le plus grand réseau mondial rassemblant plus de 6000 professionnels, l’AFCP structure la profession et développe les compétences des « speakers » sur le territoire français.

Pour ceux qui souhaitent découvrir ce métier de passion, la journée du 9 juin vous est ouverte, en partenariat avec LaRSG :

programme de l’événement du 9 juin

Rendez-vous au Campus Eiffel, 10 rue Sextius Michel, à Paris 15e

9h30 Accueil au Campus Eiffel

10h00 Introduction et présentation  de la journée par le Maître de Cérémonie Anne Delestan

10h10 – 10h40  Conférence test de Marielle Lieber Claire

  • Le Storytelling, l’arme fatale du conférencier pro ?
    « C’est l’histoire d’un mec… »
    Nouvelle tarte à la crème de tout communicant, l’art de (bien) raconter des histoires – ou Storytelling – a presque autant d’adeptes que de détracteurs.
    Un conférencier professionnel peut cependant difficilement éviter ce questionnement : Storytelling… or not storytelling ?Marielle proposera d’explorer les origines de cette pratique, ses applications possibles, les ingrédients d’une bonne histoire, mais aussi les écueils ou objections que le storytelling peut faire apparaître en vous ou dans votre audience…Marielle Lieber-Claire est coach et formatrice spécialisée en prise de parole storytelling.
    Après 16 ans d’expérience des planches comme comédienne (une quinzaine de pièces de théâtre en France et à l’étranger, des séries TV, des sketchs dans « Groland », un rôle de prof dans « Les Perles du Bac », etc…), elle choisit de débuter une nouvelle aventure en coachant dirigeants et managers sur leur expression orale. La rencontre déterminante avec Christopher Vogler, un des maîtres US de la structure narrative, la convaincra de nourrir sa méthode avec cette pratique intemporelle.

10h40 – 10h50 retour sur la conférence test 

11h00 – 11h30 Conférence test de Bintou Datt

  • « Oser c’est risquer »
    La conférence de Bintou porte sur le  thème Entreprendre autrement avec pour titre oser c’est risquer.
    Elle partagera quelques unes de ses histoires en lien avec ce qu’elle fait en tant que Femme  Entrepreneur Sociale et Militante.
    Pourquoi fait elle ce qu’elle fait et pourquoi l’humain est au cœur de ses  activités ?
    Quels sont les risques pris par Bintou et par les femmes qu’elle accompagne ?
    Qu’est ce qu’elle a osé avec ou sans succès ?
    Quels sont les bénéfices majeurs que les femmes ont tirés des ses coachings ?
    Quels défis et challenges relevés ?Bintou Datt habite Marseille. Elle partage son temps entre le Sénégal et la France. Elle aide des entrepreneuses à se lancer et réussir leurs projets. Elle anime des conférences en Europe et en Amérique Latine.

11h30 -11h40  retour sur la conférence test

11h40- 12h20 Les nouvelle de l’AFCP

12h20 – 14h00 Déjeuner

14h00 – 15h30 Atelier professionnalisant avec Liz Grimaud

  • Dans le cerveau d’un conférencier…
    1 cerveau, 2 hémisphères, 3 strates de développement, 100 milliards de neurones …
    Il y a aujourd’hui plus d’une manière d’approcher le cerveau, son fonctionnement et ses fabuleuses capacités.
    Dans un atelier dédié aux conférenciers, Elisabeth Grimaud vous propose de partir à la découverte de votre cerveau « sur scène ». A travers des mises en situations concrètes … et la participation de conférenciers volontaires … elle vous permettra de mieux comprendre fonctionnement de votre cerveau en scène et celui de votre auditoire pour améliorer votre influence et l’impact de vos conférences.Conférencière et coach, auteure de la méthode de stimulation cognitive EnCéfaL®, Liz Grimaud est une spécialiste du cerveau. Ingénieure d’études en psychologie dans un laboratoire CNRS, elle vous rend accessibles les récentes découvertes de la recherche en psychologie et en neurosciences.

15h30 – 16h00 retour sur l’atelier

16h00 – 16h20 Pause et networking

16h20 – 16h50 Conférence test de Sandra Jacob

  • La boxe est un sport chargé de symboles et parfois aussi de clichés…elle ne laisse pas indifférent…Sandra a  longtemps pratiqué ce sport, passé beaucoup de temps à essayer d’en comprendre les rouages, les subtilités mais aussi à l’expliquer à ceux qui n’en voyaient pas la partie sa partie invisible ; aujourd’hui, elle souhaite partager ses apprentissages et son analyse, qui ne constituent pas une vérité absolue, mais reflètent le résultat d’un long cheminement sur les rings du monde entier…
    La conférence porte sur une expérience de plus de 15 ans de pratique à haut niveau et de 25 ans d’enseignement de toutes les formes de boxe avec le partage d’une analyse sur les mécanismes qui régissent le progrès, la motivation, l’engagement, les arbitrages entre sécurité et audace, la volonté de maîtrise de la complexité dans un monde incertain…Cette analyse permettra peut être de transposer des enseignements, les leçons tirées de la boxe, à la sphère professionnelle comme privée.Sandra est Accompagnatrice, facilitatrice de projets de développement durable de gouvernance participative en entreprises et collectivités : présidente du cabinet EDEN conseil qu ‘elle a créé en 2006. Elle est également éco-conseillère, médiatrice, ingénieur CNAM marketing vente et responsable d’un club de boxe à Eschau.
    Sandra est 5 fois championne du monde de Boxe Anglaise professionnelle, boxe française, kick boxing, boxe Thaïlandaise et diplômée d’Etat de boxe et de culture physique

16h50 -17h00  retour sur la conférence test 

17h00 – 17h30 Clôture de la journée

INFLUENTIA, la référence des stratégies d’influence

Les organisations, qu’elles soient politiques ou économiques, évoluent au sein d’un environnement de plus en plus instable et complexe. Quelles armes, outils et méthodes utilisent-elles pour maintenir leur position, influer sur les marchés et façonner l’opinion ? Comment orientent-elles les comportements des élus, des citoyens et des consommateurs ? Comment imposent-elles des idées et des convictions ?

Commander le livre Influentia

INFLUENTIA est le premier ouvrage entièrement dédié au décryptage des stratégies d’influence (relations publiques, lobbying, publicité, gestion de crise, communication politique, etc.). Au-delà des questions techniques, il s’intéresse également aux problématiques éthiques que soulève l’omniprésence des professionnels de l’influence dans notre société ultra médiatisée.

Pour traiter le sujet et lever le voile sur cet aspect souvent méconnu de la mondialisation, pas moins de 22 co-auteurs (C. ALLOING,N. ARPAGIAN,L. BERNARD, G. BIASINI, S, BILLIET, P. BLANCHARD, E. BLOCH, C. BRISQUET, D. BRUTÉ de REMUR, F, CHAIX, L. CROCQ, G. DUPONT-TINGAUD, J-R. FAYOL, P. JUNGHANS, S. LIGNERON, T. du MANOIR de JUAYE, C. MARCON, F. PINOT de VILLECHENON, T. RENARD, B. VRAIE) sont réunis sous la direction de Ludovic FRANÇOIS (professeur affilié à HEC Paris) et Romain ZERBIB (enseignant-chercheur au sein du groupe IGS, rédacteur en chef de la Revue de Management et de Stratégie).

INFLUENTIA réunit en outre 10 des plus grands experts mondiaux sur le sujet : John ARQUILLA (chercheur à La RAND Corporation, ex-conseiller de Donald Rumsfeld, inventeur des concepts de « cyberwar » et de « netwar »), Stéphane FOUKS (vice-président de HAVAS), Richard d’AVENI (professeur à la Tuck School of Business, expert mondial en stratégie, auteur d’Hypercompetition), Noam CHOMSKY (professeur au MIT, plus grand intellectuel contemporain d’après le New York Times), Charles FOMBRUN (professeur émérite de la New York Stern University, fondateur et directeur du Reputation Institute), Edward FREEMAN (professeur à la Darden School of Business, inventeur de la « théorie des parties prenantes »), Henry MINTZBERG (professeur à l’université McGill, théoricien en management mondialement reconnu), Jacques SEGUELA (publicitaire et conseiller politique),Claude BÉBÉAR (Président d’Honneur d’AXA, président et fondateur de l’Institut Montaigne), Joseph NYE (professeur à Harvard, inventeur des concepts de « soft power », de « hard power » et de « smart power », président du groupe Nord-Américain au sein de la Commission Trilatérale).

Influentia – 432 pages – 27,30 €
A paraître le 30 avril 2015 aux Editions Lavauzelle

http://www.strategiedinfluence.com/

influencia

8e cérémonie des trophées SCOPS – Observatoire de l’Innovation Commerciale

La 8e cérémonie de remise des trophées SCOPS, organisée par le Master Distribution et Relation Client de l’Université Paris-Dauphine, se déroulera le 5 Mai 2015 à 18h30 au siège du Medef, 55 avenue Bosquet – 75007 Paris.
A cette occasion, les 30 innovations commerciales ayant marqué l’année 2014 seront présentées et soumises au vote du jury et du public pour élire les 5 innovations qui seront primées par notre Observatoire SCOPS.
Très prochainement sera disponible l’invitation et l’ensemble du programme de la cérémonie…

Un message conjoint de :
Valérie Renaudin – Maître de Conférence
Denis Bied-Charreton – Professeur Associé
Les étudiants du Master Distribution et Relation Client
de l’Université Paris-Dauphine

http://master4206.dauphine.fr/fr/trophees-scops.html

tropheesSCOPS